.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col

Laurent Simon, notre cycliste au grand cœur est de retour !

Laurent Simon rêvait de faire le tour du monde à vélo. Ce rêve, il a décidé de le vivre avec Plan International.

Après avoir traversé l’Amérique Latine, notre cycliste au grand cœur enfourche de nouveau son vélo, à la découverte, cette fois, du continent africain. Toujours aux couleurs de Plan International, il dédie chaque kilomètre parcouru aux droits des enfants et notamment aux droits des filles. Et comme « les rêves sont faits pour être vécu les yeux grands ouverts », il a parcouru plus de 10 000 km depuis Lille pour atteindre la ville de Saint-Louis, située au nord du Sénégal, où il est enfin arrivé ce mercredi 13 mars.
Un exploit de plus qui annonce le début d’une nouvelle aventure extraordinaire !

Un rêve d’enfant devenu réalité

Laurent Simon grandit à Lille en rêvant qu’un jour il fera le tour du monde à vélo. Son engagement pour notre ONG ne date pas d’hier, déjà à 17 ans, il parraine un enfant au Népal avec Plan International. Et c’est en 2012, qu’il décide de mettre sa passion des voyages et du vélo au profit des droits des enfants et de l’égalité entre les filles et les garçons.

Plus de 100 000 km parcourus en faveur des droits des enfants 

Depuis 2012, Laurent Simon, a parcouru plus de 100 000 km, a visité plus de 107 écoles et rencontré plus de 18 000 enfants, à travers le monde, au profit notre ONG. 

Réaliser ce tour du monde représente bien plus qu’un challenge personnel pour Laurent. Ce qui l’anime par-dessus tout, c’est de se battre pour l’avenir des enfants. 
« Le message que je voudrais faire passer est simple : les dons collectés par l’ONG servent à aider un village, une école, in fine des enfants, et une communauté toute entière. Car c’est l’accès à l’éducation qui permet à une région ou à un pays de sortir de la pauvreté. Grâce à une meilleure formation, les jeunes accèdent plus facilement à un travail décent et les filles à un avenir meilleur. Une meilleure éducation pour ces jeunes les aide aussi à mieux connaître et défendre leurs droits. L’accès à l’éducation est, pour moi, la chose la plus importante qui soit. Chaque effort qui peut être réalisé pour donner la main à un enfant fera la différence », déclare-t-il. 

« Le drapeau des pays des enfants »

Dans chaque pays qu’il visite, Laurent organise son parcours en fonction des différents villages et écoles soutenus par Plan International. Sur son passage, Laurent Simon ne passe pas inaperçu, son grand sourire et sa bannière Plan International attire les foules.

Voyager à vélo est un réel avantage qui lui permet d’être en contact direct avec les populations. Lors de ses multiples rencontres, il parle de notre ONG aux curieux, sensibilise les familles à l’importance de l’éducation de leurs enfants et notamment des filles… Il nous raconte qu’il y a même certaines personnes qui pensent que sa bannière Plan International est un drapeau, et lorsqu’on lui demande de quel drapeau s’agit-il, Laurent répond fièrement que c’est le drapeau des pays des enfants

« Pour moi, aider un enfant aujourd’hui c’est changer son avenir »

Une fois arrivé à destination dans les écoles, il travaille main dans la main avec les équipes locales de Plan International, les responsables de communautés et les professeur·e·s pour organiser des activités avec les enfants, des courses de vélo, pour donner des conférences sur leurs droits et pour distribuer des kits scolaires et/ou sportifs aux élèves. Ce n’est pas tout, sur le terrain, Laurent organise aussi des collectes de fond et réalise des interviews auprès des médias locaux pour véhiculer et défendre les messages de notre ONG en faveur des droits des enfants et de l’égalité entre filles et garçons

Chaque kilomètre parcouru est une nouvelle découverte de paysages incroyables et de rencontres humaines mémorables pour Laurent, il y rencontre « les enfants qui parcourent chaque jour des kilomètres pour se rendre à l’école », « les filles régulièrement victimes de discriminations et privées d’éducation », « les besoins des écoles, mais aussi l’optimisme dans la voix des jeunes », « les sourires dessinés pour des crayons et des cahiers », « l’hospitalité des familles à qui l’on vient en aide et l’espoir de communautés entières ».

Son premier périple à vélo qui remonte à 2012 marque le début d’une longue série d’aventures, car depuis il ne s’est jamais arrêté. Lors de ce premier voyage, à Vancouver au Canada, il remonte au nord jusqu’à l’Arctique avant de redescendre jusqu’à la frontière mexicaine.

Par la suite, Laurent décide de s’aventurer en Amérique Latine, où il effectuera 4 voyages qui lui permettront de sillonner une bonne partie de cette région. Il y rencontre les enfants et les familles bénéficiaires de nos programmes.

Au total, c’est 83 253 km au compteur, 25 pays et 107 écoles visités et 18 000 enfants rencontré·e·s après son voyage en Amérique. 

Cap sur l’Afrique de l’Ouest

Un chiffre rond pour débuter l’aventure africaine, car c’est avec 90 000 km au compteur que notre audacieux cycliste entame son nouveau voyage pour l’Afrique de l’Ouest. 

Un voyage qui représente énormément pour lui : « Un nouveau continent, une nouvelle aventure humaine avec Plan International, de nouvelles cultures, l’histoire d’un continent à apprendre, de nouveaux paysages à découvrir, des peuples à rencontrer, tout est nouveau pour moi et je pars vers l’inconnu », se confie-t-il. 

 

C’est donc, vaillamment, que Laurent se lance dans ce nouveau périple dont la première étape à atteindre est Saint-Louis, une ville située au nord du Sénégal. Pour arriver jusque-là, où l’attendait impatiemment la première équipe de Plan International, notre courageux cycliste a du traversé plus de 10 000 km, plusieurs climats et régions dont certains sont très hostiles, entre désert aride, tempêtes de sable et températures minimales en altitude.

En route vers l’Afrique de l’Ouest depuis le 20 août 2018, voici l’incroyable itinéraire que Laurent a parcouru à vélo pour arriver jusqu’au Sénégal :

20.08.18 Départ de Lille 

24.08.18 Caen : conférence au profit de Plan International 

01.09.18 Rennes : conférence au profit de Plan International

24.08.18 Nantes – 1500 km au compteur depuis Lille – conférence au profit de Plan International 

12.10.18 Andorre, premier col de montagne de 2 400 m d’altitude

20.10.18 Madrid, pause de 1 mois – 5 000 km au compteur – conférences au profit de Plan International

15.11.18 Départ vers le Portugal en ce début d’hiver froid en Europe

25.11.18 Lisbonne

18.12.18 Détroit de Gibraltar – 7 000 km au compteur

21.12.18 Premier pas de Laurent sur le continent africain 

23.12.18 Chefchaouen au Maroc 

02.01.19 Traversée du désert de Rekkam 

08.01.19 Découverte des grandes dunes de Merzouga 

10.01.19 Début de la traversée de l’Atlas en plein hiver à -10°c

24.01.19 Désert du Sahara : Laurent retrouve un peu de chaleur 

La traversée du haut Atlas fut aussi magique qu’extrême pour Laurent, il a beaucoup souffert du froid et s’est épuisé. 

30.01.19 Début de la traversée du Sahara depuis la frontière algérienne 

15.02.19 Entrée dans le Sahara occidental 

06.12.19 Arrivée en Mauritanie, Laurent emprunte le train le plus long du monde vers Atar 

27.02.18 Début de la traversée du Sahara mauritanien vers Nouakschott

13.03.19 À 12h00, avec 12 500 km au compteur, Laurent arrive enfin à Saint-Louis au Sénégal et rejoint la première équipe de Plan International 

Mercredi 13 mars 2019, Laurent est enfin arrivé à Saint-Louis au Sénégal et a été accueilli chaleureusement par notre équipe locale et la Fédération Sénégalaise de Cyclisme.

Un programme chargé attend notre intrépide cycliste qui entame ses actions et visites en faveur des droits des enfants dans plusieurs villes clés du Sénégal. Au-delà du Sénégal, premier pays de la région à être visité, Laurent longera toute la côte de l’Afrique de l’Ouest et traversera la Guinée Bissau, la Guinée, la Sierra Leone, le Liberia, la Côte d’Ivoire, le Ghana, le Togo, le Burkina Faso, le Niger et le Bénin où l’arrivée finale est prévue pour octobre 2019.

Vous l’aurez compris, l’aventure de Laurent Simon aux côtés de Plan International est donc loin d’être finie. Nul doute que son nouveau parcours en Afrique de l’Ouest promet d’être fascinant. 

Rendez-vous dans les prochains jours sur notre site et nos réseaux sociaux pour suivre les dernières aventures de Laurent.

Pour suivre de plus près son parcours, visitez son blog : La petite rose des vents !

Toute l’équipe de Plan International France est extrêmement reconnaissante pour son engagement à nos côtés et au profit des enfants. Un grand merci Laurent ! 

Suivez-nous

Sur instagram

Vendée : un triathlon aux couleurs de l’éducation des filles !

Le 9 septembre dernier, 1 000 athlètes étaient au rendez-vous sur la grande plage de Saint Gilles Croix de Vie, en Vendée, pour le Triathlon International. 2€ par inscription ont été reversés à destination de nos programmes pour les droits des filles.

Cette 13e édition du Triathlon International a accueilli sous le soleil un nombre record de participant·e·s, femmes, hommes et enfants qui ont réalisé de belles performances dans 5 disciplines. Pour la première fois cette année, l’épreuve s’est engagée aux côtés de la fondation Plan International pour l‘éducation et le droit des filles. 

La délégation de Nantes de Plan International était présente sur place pour sensibiliser les sportives, sportifs, spectatrices et spectateurs aux droits des filles, et s’est vue remettre un chèque de 2 000€ pour la fondation Plan International France. 

Les sommes collectées sur chaque inscription sont attribuées à notre fond pour l’éducation des filles. Elles nous permettent d’œuvrer dans les pays en développement pour que chaque fille puisse avoir accès à l’éducation et s’émanciper, en construisant des écoles, en formant des professeurs et en sensibilisant les communautés locales. 

Un grand merci à tous les triathlètes, aux organisateurs et organisatrices du triathlon pour ce beau geste qui nous permet d’œuvrer pour l’éducation et l’insertion professionnelle des filles et jeunes femmes dans le besoin !   

 

Suivez-nous

Sur instagram

Un été sportif et solidaire en faveur des droits des filles !

Cet été, la fondation Plan International France était présente au Grand Raid des Pyrénées et à l’Ultra Trail du Mont-Blanc, où des sportives et sportifs se sont dépassé·e·s pour soutenir les valeurs de l’ONG Plan International. Au total, ce sont près de 24 000 € qui ont été collectés pour les droits des filles et jeunes femmes !

43 km parcourus au Grand Raid des Pyrénées pour les droits des filles

Grand Raid des Pyrénées 2018

Lors du Grand Raid des Pyrénées, du 23 au 26 août, 9 femmes et hommes sont venu·e·s à bout d’un parcours de 43 km, dans des temps impressionnants.

Pour moi le sport est un vecteur d’émancipation

Un grand merci à nos coureuses et coureurs qui ont décidé de donner une autre dimension à ce parcours inspirant en plein cœur des montagnes ! Les fonds qu’elles et ils ont collecté seront reversés à nos programmes en faveur des droits des filles. 

« Quand les organisateurs du GRP m’ont proposé de courir pour l’association Plan International, j’ai sauté sur l’occasion. J’étais heureux de donner du sens à l’objectif de terminer le GRP-Tour du Néouvielle. 

Je suis enchanté de pouvoir courir pour cette fondation, j’espère pouvoir montrer qu’il est possible d’allier nos loisirs et l’aide aux autres. Je suis persuadé que cette course me procurera d’autant plus de plaisir que grâce à elle, j’ai pu collecter de l’argent pour une ONG. 

Pour moi le sport est un vecteur d’émancipation, et un formidable outil pour l’éducation des enfants dans le monde », confie Guillaume Itou, coureur pour notre ONG. 

Audrey Fillon, sportive engagée, elle-aussi, ajoute : « Il est incroyable qu’aujourd’hui encore, dans la grande majorité des pays du monde, les jeunes filles n’aient pas toujours accès aux mêmes opportunités que leurs frères.

Pendant mon entrainement pour le GRP, une jeune fille m’a regardée courir avec surprise et a dit à sa mère « Oh regarde, une fille qui court ! »

Je souhaite que les futures générations aient en leur mains le pouvoir de croire que tout est possible pour peu que l’on ait la volonté d’y parvenir, et ne soient plus freinés dans leurs ambitions par les diktats arbitraires imposés par nos sociétés ou nos gouvernements. »   

Mobilisé·e·s à l’Ultra Trail du Mont-Blanc pour l’éducation des filles en Inde

Lors de l’Ultra Trail du Mont Blanc, du 27 août au 2 septembre, plus de 2 500 coureuses et coureurs du monde entier étaient présent·e·s pour livrer des performances hors du commun sur 5 courses différentes. Ainsi, 10 sportives et sportifs venu·e·s de Suède, Grande-Bretagne, Canada, Chine et Danemark ont collecté des dons pour notre projet Saksham, visant à favoriser l’accès des jeunes femmes à l’emploi en Inde ! 

Ultra trail Mont blanc 2018

Nathalie Mauclair, notre ambassadrice sportive et double championne du monde de trail, était présente au stand de Plan International France de l’UTMB, et a renseigné les curieux et curieuses sur les problématiques relatives aux droits des filles dans le monde. Notre fondation a donc pu bénéficier d’une belle sensibilisation et levée de fonds, grâce à l’engagement de notre ambassadrice et de nos sportives et sportifs.

Merci à nos partenaires de mettre le sport au profit de l’émancipation des filles et jeunes femmes, dans les pays où elles n’ont pas toujours la chance de pouvoir réaliser leurs rêves comme elles le souhaiteraient. Le dépassement des coureuses et coureurs leur permettra à elles aussi de repousser des limites ! 

Suivez-nous

Sur instagram

Une ascension du Kilimandjaro pour défendre les droits des filles !

André Lerondeau, grand marcheur et passionné par la haute montagne, s’est lancé un défi fou. Gravir le Kilimandjaro, montagne de près de 6 000 mètres d’altitude située dans le nord-est de la Tanzanie, au profit des droits des filles. Du haut de ses 74 ans, André se lance dans une aventure humaine hors du commun !

André n’en est pas à sa première ascension. Cet aventurier a escaladé le Grand Paradis, plus haut sommet d’Italie, le Mont Blanc et le mont Toubkal au Maroc.

L’objectif de cette nouvelle marche est encore plus fort, le sommet plus élevé et les températures imprévisibles.

André va partir de la savane de Tanzanie sous 40 à 50 degrés et l’arrivée au sommet sous une température avoisinant les -20 degrés…

Ce défi a une signification spéciale pour André. Il lui attribue une dimension philosophique et place le dépassement de soi au cœur de son projet !

Donateur de la fondation Plan International France depuis 10 ans, André a voulu nous associer à son aventure. Grâce à son ascension, il va contribuer à l’éducation des filles dans nos pays d’intervention et à faire avancer l’égalité filles-garçons. Une cause qui lui tient à cœur. Un grand merci à lui !

Suivez-nous

Sur instagram

La traversée légendaire à la voile pour les droits des filles !

À 24 ans seulement, Clara Dumard a décidé de s’engager aux côtés de notre ONG pour soutenir les droits des filles. En août, elle va oser une traversée exceptionnelle à la voile dans l’océan Arctique jusqu’en Alaska durant 5 semaines ! Un grand merci à cette jeune navigatrice pour ce défi incroyable au profit des droits des filles !

Qui est Clara Dumard, jeune navigatrice engagée ? 

Clara Dumard, jeune étudiante en pharmacie de 24 ans, s’est lancée le défi de réaliser son rêve d’enfance avec son père Christian Dumard, navigateur professionnel : partir à la voile sans moteur et sans assistance pour traverser le passage du Nord-Ouest dans l’océan Arctique et établir un record ! 

À la conquête de l’océan Arctique au profit des droits des filles

Pour soutenir les actions de notre ONG en faveur des filles, Clara partira en expédition début août du Cercle Polaire Arctique dans la mer de Baffin. Cette traversée devrait durer environ 5 semaines, en fonction de la fonte des glaces. Car les températures dans l’Arctique ont atteint ces dernières années des niveaux sans précédent et la couverture de glace est tombée à des minimums historiques. Une des conséquences : le passage du Nord-Ouest devient de plus en plus navigable, mais pas sans risques. L’arrivée se fera dans le détroit de Béring, en Alaska. 
Depuis 1906, date de la première traversée en bateau, seulement 250 bateaux ont vogué sur ces eaux et aucun n’y est parvenu sans escale ni assistance à ce jour… Un défi de taille, qui sera relevé à bord d’un bateau d’une dizaine de mètres de long en fibre de verre, renforcé pour faire face aux conditions arctiques. 

Pourquoi soutenir les droits des filles ? 

Bercée depuis son enfance par les aventures de son père à la voile, Clara a toujours rêvé de réaliser un jour la traversée du passage du Nord-Ouest, que ce dernier lui avait promis qu’ils exploreraient ensemble. Aujourd’hui devenue une jeune femme déterminée, elle a décidé de réaliser ses rêves et de mettre son plan en action !
Clara découvre Plan International France grâce à la Women’s Cup, régate 100 % féminine et partenaire de notre fondation. 
Grâce à sa superbe aventure, elle s’engage avec son père aux côtés de notre ONG pour lutter contre les discriminations dont sont victimes les filles vulnérables afin de les aider à devenir indépendantes et libres et à pouvoir réaliser elles aussi leurs rêves d’enfant et leurs projets ! 

Suivez la traversée de Clara et Christian, rendez-vous sur leur page Facebook 

Suivez-nous

Sur instagram

Merci d’avoir couru pour les droits des filles !

Ce printemps, 3 évènements sportifs ont permis à leurs coureurs et coureuses de s’engager pour les droits des filles !

Trail des Pyramides Noires 

Le 26 mai, à l’occasion du Trail des Pyramides Noires, 1 009 coureurs et coureuses ont gravi les terrils au cœur du surprenant paysage du Bassin Minier.

Grâce à eux, la Mission Bassin Minier a pu reverser 1 009 € à la fondation Plan International France pour aider au financement de nos projets en faveur des droits des filles dans le monde. 

10 km pour Elles

Pour célébrer la fête des mères, plus de 1 200 femmes ont relevé le défi du « 10 km pour Elles » en plein cœur de Paris. De nombreuses coureuses ont choisi de nous soutenir en faisant des dons et une dizaine d’entre elles ont couru aux couleurs de notre ONG en choisissant l’option dossard solidaire.

L’équipe de Plan International a pu sensibiliser les coureuses à nos actions pour les droits des filles qui s’inscrivent parfaitement dans la philosophie de cette course : utiliser le sport comme vecteur d’émancipation

Course des Héros

Enfin, le 17 juin, une équipe de Plan International France s’est mobilisée pour la Course des Héros et a collecté plus de 3 300 €. Cette course solidaire au parc de Saint-Cloud permet à 4 000 coureurs et coureuses de s’engager pour une cause qui leur tient à cœur. Un bel évènement qui s’est déroulé dans une ambiance festive et a permis à plus de 300 associations d’être représentées.

Merci à tous les sportifs et toutes les sportives, organisateurs et organisatrices, pour leur énergie et leur implication, nous vous attendons encore plus nombreux et nombreuses pour les prochaines éditions ! 

Suivez-nous

Sur instagram

À voir : Parvana, une ode à la liberté des filles !

Plan International est heureux de vous annoncer la sortie du film d’animation Parvana en salle le 27 juin prochain. En Afghanistan, la jeune Parvana grandit dans un pays ravagé par la guerre. À la suite de l’arrestation de son père, elle est contrainte de se travestir en garçon et de braver tous les dangers pour sauver sa famille. L’ONG soutient le film d’animation réalisé par Nora Twomey avec Golshifteh Farahani qui sort en salle le 27 juin 

Sous le régime taliban, Parvana, 11 ans, grandit à Kaboul ravagée par la guerre. Elle aime écouter les histoires que lui raconte son père, lecteur et écrivain public. Mais un jour, il est arrêté et la vie de la jeune fille bascule à jamais :  impossible pour elle de travailler, de rapporter de l’argent et d’acheter de la nourriture. Parvana décide alors de se couper les cheveux et de se travestir en garçon afin de venir en aide à sa famille. Risquant à tout moment d’être démasquée, elle reste déterminée à trouver un moyen de sauver son père. 
L’ONG soutient le film d’animation réalisé par Nora Twomey avec Golshifteh Farahani qui sort en salle le 27 juin.

Lorsque Parvana se déguise en garçon pour pouvoir sortir, travailler et aider sa famille, elle devient ce que l’on appelle en langue dari une « Bacha Posh ». En Afghanistan et au Pakistan, où il est très mal vu de ne pas avoir de fils au sein d’une famille, c’est une tradition : travesties, elles accèdent au droit des garçons tout en étant des jeunes filles et disposent de liberté et d’autorité.

Parvana est une ode à l’émancipation des filles face à l’oppression. Plan International rappelle que 1 fille sur 5 est privée d’éducation dans le monde.  Les filles demeurent les premières victimes du non-respect des droits des enfants : privées d’éducation, mariées de forces, victimes de violences, de grossesses précoces et d’esclavage. 
L’ONG mène des projets pour que chaque fille ait accès à l’éducation, à la protection et au soutien pour devenir des adultes libres. 

Suivez-nous

Sur instagram

Plus de 800 élèves mobilisés contre le travail des enfants en Tanzanie

Pour lutter contre le travail des enfants dans les mines d’or de Tanzanie, les élèves de deux lycées de Strasbourg et du Mans ont couru la Solid’R ! La course solidaire de la fondation Plan International France.

Ces derniers jours, deux établissements scolaires ont organisé une course Solid’R avec et pour les enfants en partenariat avec les délégations de Plan International France présentes dans leur département !

  • Le lycée Jean Rostand de Strasbourg (67) a mobilisé 415 élèves
  • 400 élèves ont couru au lycée Marguerite Yourcenar du Mans (72)

Ainsi, ce sont 815 élèves qui se sont mobilisés et ont enfilé leur tenue de sport pour courir et collecter des fonds !

Comme pour toutes les Solid’R organisées cette année, les dons seront reversés à notre projet en Tanzanie, destiné à faire sortir les enfants qui travaillent de force dans les mines pour, à terme, qu’ils retournent à l’école se construire un avenir !

Ce beau projet est toujours un succès grâce à la mobilisation des élèves et/ou des professeur·e·s des différents établissements scolaires, avec l’appui des bénévoles en région.

Si vous aussi vous êtes intéressé·e·s pour organiser une course dans votre école, contactez-nous  

Suivez-nous

Sur instagram

La Women’s Cup 2018 : toujours aussi engagée pour les droits des filles

Comme tous les ans, la Women’s Cup édition 2018 s’est déroulée aux couleurs de Plan International France. 40 équipages regroupant 200 navigatrices se sont lancés pour relever le défi de la régate cette année du 9 au 10 mars à Pornichet (44) !

Cette année est exceptionnelle car ce sont les 40 ans de l’association organisatrice : le club nautique APCC. 
Les organisatrices et organisateurs et les compétitrices de cette régate 100 % féminine défendent les mêmes valeurs que notre fondation, et ont été une nouvelle fois mobilisé·e·s à nos côtés en faveur des droits des filles.

Les bénéfices de la tombola organisée durant le week-end sont, comme pour les éditions précédentes, reversés à la fondation Plan international France pour les droits des filles. Grâce à vous cette année, pas moins de 1521 euros ont été collectés ! 

Félicitations aux grandes gagnantes de La Galerne Alice Ponsar, Wiebke Kuster, Ophélie Rousseau, Sigrid Longeau, Anne-Claire Le Berre et Mathilde Géron (médaillée olympique en 2012) pour avoir remporté le rond d’Or cette année.

N’hésitez pas à vous inscrire et à suivre l’évènement l’année prochaine, navigatrices professionnelles et amatrices sont les bienvenues pour faire le plein de sensations fortes et soutenir les Droits des filles dans le monde. Si vous n’avez pas cette possibilité, vous pouvez également faire un don sur la page de collecte de la régate. Merci !  

Crédit photo : Women’s cup 2017 / Bruno Bouvry

Suivez-nous

Sur instagram

Pauline Lefèvre, grande gagnante de N’oubliez pas les paroles 10 ans avec Nagui sur France 2

Samedi 6 janvier, notre ambassadrice Pauline Lefèvre était invitée dans l’émission N’oubliez pas les paroles sur France 2. Elle a joué pour la fondation Plan International France et a gagné !

Le 6 janvier dernier, l’émission de France 2 « N’oubliez pas les paroles », présentée par Nagui fêtait ses 10 ans. Pour les célébrer, six personnalités étaient invitées à jouer pour des associations.

Parmi elles, notre ambassadrice et aussi marraine, Pauline Lefèvre, était présente et défendait les couleurs de Plan International France.

Pour l’occasion, elle était vêtue du T-Shirt Wonder Womanist, créé par la styliste Sakina M’sa et dont une partie des ventes est reversée à notre ONG pour défendre les droits des filles.

Pauline Lefèvre est arrivée jusqu’en finale du jeu télévisée et l’a brillamment remportée.

Une belle victoire pour les droits des enfants, suivie par 3,8 millions de téléspectateurs (un record d’audience) !

Un grand merci à Pauline pour son soutien fidèle !

Retrouvez l’émission en replay sur France TV pluzz

Attention la vidéo ne sera plus disponible après le 14 janvier 2018.

Crédit photo : Gilles Gustine/FTV

Suivez-nous

Sur instagram