Aller au contenu principal

Frenesh, réfugiée en Ethiopie : « Ce qui me fait le plus peur, c’est de ne plus pouvoir nourrir mon bébé »