Aller au contenu principal

GESTION DES RISQUES DE CATASTROPHES

Aider les enfants et leurs familles à surmonter les conséquences des conflits

Au cours des 6 dernières années, le nord-est du Nigéria a été ravagé par l'insurrection terroriste Boko Haram, faisant d’innombrables victimes :

  • plus de 20 000 personnes sont mortes,
  • 2,2 millions ont été déplacées, dont une majorité  de femmes et d‘enfants,
  • 500 000 autres se sont réfugiées dans les pays voisins du Niger, du Tchad et du Cameroun.

En outre, les attaques de Boko Haram ont paralysé les activités des entreprises et aggravé la pauvreté dans la région.

Plan International Nigeria s'est engagé à fournir des moyens de subsistance aux enfants et à leurs familles pour atténuer les effets des conflits. Notre ONG a également donné à un millier de familles de l’argent pour leur permettre de subvenir à leurs besoins alimentaires de base, d’acheter de quoi construire des abris et même de générer des revenus.

Abri de fortune au Nigéria

 

 Sac de nourriture au Nigéria

Dans les États de Borno et Adamawa, nous agissons pour minimiser les dégâts liés aux violences et  troubles provoqués par Boko Haram. Nous menons notamment des actions visant à restaurer les services d'éducation formelle pour les enfants.

Nos projets ne se limitent pas à la seule crise insurrectionnelle de Boko Haram. Le Nigéria est également confronté à des cas d'activités militantes dans la région pétrolière du Delta du Niger et à des poches de violentes protestations des séparatistes du Biafra dans la région du Sud-Est. Les cas de banditisme rural augmentent également.

L’objectif de Plan International Nigeria est de construire une société où les enfants et leurs familles vivent dans un environnement sûr et sécurisé pour poursuivre et réaliser leurs rêves.