Aller au contenu principal

Egypte : Appui à l’insertion socioéconomique des jeunes en milieu urbain

Contribuer à l’autonomisation et l’insertion socio-économique des jeunes femmes et jeunes hommes en Égypte dans un environnement inclusif et plus favorable à l’égalité de genre.

Depuis la révolution du 25 janvier 2011, l’Égypte fait face à une demande croissante de sa population, en particulier des jeunes, pour de meilleures conditions de vie et de plus grandes opportunités économiques. Cette demande s’explique notamment par le taux élevé de chômage parmi les jeunes. En effet, 77,5% de ceux âgés de 15 à 29 ans, soit environ un quart de la population égyptienne, sont sans emploi.

Les populations les plus touchées par ce phénomène sont les femmes, avec un taux de chômage des 15-24 ans de 54,1% en 2010. Les personnes en situation de handicap, ainsi que les réfugiés syriens, souffrent également de nombreuses discriminations et peu d’entre elles ont un emploi.

 

Quelques exemples d’activités

  • Le projet vise à favoriser l’accès à un emploi décent de 2 000 jeunes, âgés de 18 à 35 ans, dont 1 200 femmes, et à sensibiliser les communautés sur les discriminations fondées sur le genre ou le handicap.
  • 5 centres communautaires seront aménagés et pourront ainsi accueillir des formations de proximité pour les jeunes femmes et jeunes hommes issus des quartiers défavorisés
  • 2 000 jeunes recevront une formation complète comprenant des cours d’anglais, d’informatique et un enseignement technique. Une attention particulière sera portée sur des jeunes en situation de handicap, aux réfugiés syriens mais aussi aux jeunes présentant un risque de marginalisation et d’exclusion. Les jeunes seront également informés de leurs droits, dotés de compétences de vie complémentaires (communication, confiance en soi, etc.) et formés aux techniques de recherche d’emploi (rédaction de CV, entretien, etc.).
  • Des sensibilisations seront organisées auprès des communautés et plus particulièrement des leaders traditionnels et religieux ainsi que des familles et des 200 employeurs impliqués dans le projet sur l’importance de l’indépendance économique des jeunes femmes et l’égal traitement des personnes en situation de handicap.

Ce projet est en partie financé par l’Agence Française de Développement :

Bénéficiaires :

2 000 jeunes, âgés de 18 à 35 ans, issus des communautés de ces 5 zones, dont 1 200 jeunes femmes.

Au total, ce sont environ 10 000 personnes qui bénéficieront indirectement de ce projet, notamment grâce, à terme, à une situation économique améliorée pour les familles des jeunes formés.

Lieu :

5 zones urbaines défavorisées des gouvernorats du Caire, d’Alexandrie et d’Assiout.

Durée :

40 mois (Avril 2014 – Juillet 2017)

Budget :

562 716 €

Télécharger le descriptif du projet

Faites un don pour nos programmes prioritaires