Aller au contenu principal

Autonomisation des jeunes

Favoriser l’emploi des jeunes, filles et garçons, en leur proposant des formations professionnelles.

Les jeunes au Mozambique sont particulièrement affectés par un marché du travail affaibli et les possibilités d'emploi sont limitées. Ils finissent souvent par travailler dans le secteur informel avec peu de perspectives d'obtenir un emploi fiable.

Dans le sud du pays, Plan International Mozambique a récemment ouvert un centre de formation professionnelle dans le district de Jangamo et amélioré 3 centres dans le district de Homoine. Ces centres proposent aujourd’hui aux jeunes un environnement convivial pour suivre des cours de formation professionnelle. Le programme intègre une remise en cause des stéréotypes de genre traditionnels. Grâce à la sensibilisation faite auprès des parents et des dirigeants communautaires, les jeunes femmes sont maintenant encouragées à participer aux formations techniques et professionnelles ; même des cours, tels que la soudure qui est considérée comme un emploi traditionnel pour les hommes, leur sont ouverts. Plus de 50 % des jeunes inscrits dans les cours sont maintenant des femmes.

Jusqu'à présent, 78 jeunes ont terminé avec succès leurs cours de formation. 12 jeunes ayant obtenu un diplôme dans un cours de couture travaillent maintenant dans 2 coopératives de couture ; 4 autres travaillent dans l'atelier d'un forgeron.