Aller au contenu principal

Protection infantile

Lutter contre les violations des droits des enfants, notamment contre les mariages précoces et le travail infantile.

Le mariage des enfants est un problème très répandu au Mozambique puisque 21 % des filles sont mariées avant l’âge de 15 ans, et 51 % avant 18 ans ; il s’agit des taux les plus élevés dans le monde.

A travers le programme « 18+ Ending Child Marriage », Plan International Mozambique et d’autres pays d’Afrique australe sensibilisent sur les aspects négatifs du mariage précoce, pour autonomiser les filles et changer les mentalités et les pratiques en la matière.

Les messages pour mettre fin aux mariages d'enfants ont été diffusés de nombreuses manières au Mozambique à travers :

  • des panneaux d'affichage roses,
  • les autobus et les voitures à Maputo dans le sud du pays,
  • des peintures murales dans la ville de Maxixe et la province d’Inhambane dans le sud du pays,
  • la participation à des débats à la radio et à la télévision,
  • un forum des médias pour les journalistes,
  • l'enregistrement d'un album de musique avec des chansons sur le mariage précoce,
  • l'utilisation d'ambassadeurs mobilisés pour servir d’exemples et de modèles dans divers événements.

En outre, 15 clubs d’enfants ont été créés dans les écoles pour les informer sur la santé sexuelle et reproductive, l’égalité femmes-hommes et les mariages précoces.