Aller au contenu principal

Programme d’éducation des enfants au Bénin

Contribuer à l’amélioration de l'accès et du maintien à l’école des enfants de 6 à 15 ans non scolarisé-e-s, déscolarisé-e-s ou étant les plus à risque d’abandonner leur scolarité.

Education des enfants - Bénin

Le contexte d’intervention de Plan International

Au Bénin, malgré les efforts fournis depuis 2006, l’accès et le maintien des enfants à l’école reste fortement marqué par des inégalités basés sur :

  • le sexe de l’enfant,
  • la zone géographique où il vit,
  • le niveau économique de sa famille
  • d’autres facteurs de vulnérabilité et de marginalisation tels que lehandicap, l’absence des parents….

Education des enfants - Bénin 2Ainsi, en 2012, seuls 62,7% des filles contre 78,3% pour les garçons ont terminés le cycle de l’école primaire. Ces inégalités sont d’autant plus marquées dans les zones rurales et pauvres, telles que le département de l’Atacora, où seulement  58 % des filles et 69 % des garçons arrivent à terminer leur scolarité primaire.

Pour répondre à ces inégalités, Plan International travaille aussi bien sur la qualité de l’éducation fournie dans les écoles primaires que sur la proposition d’une offre éducative alternative afin de réintégrer les enfants à l’école.

Quelques exemples d’activités :

  • Sensibilisation des communautés (dialogue, emissions radio…) sur l’importance de l’éducation pour tous et sans distinction ;
  • Proposition d’éducation des enfants par une solution alternative, sous la forme de Centres d’Education Communautaires, pour offrir aux enfants non scolarisés la -possibilité de réintégrer le cycle primaire ;
  • Aménagement d‘espaces mixtes et ludiques d’apprentissage pour les jeunes de 10 à 14 ans afin d’échanger sur l’égalité, l’éducation à la sexualité, les droits de l'enfant, la protection contre les violences…
  • Mobilisation des acteurs éducatifs en faveur d’un système éducatif renforcé (formations sur le suivi scolaire, l’éducation inclusive, la bonne gestion des écoles);
  • Renforcement de la qualité de l’éducation par l’organisation de formations pour les enseignant-e-s sur  afin de les sensibiliser à une éducation mixte et égalitaire,
  • Mise en avant du plaidoyer auprès des Ministères concernés pour le renforcement de la formation des enseignant-e-s.

BENEFICIAIRES

  • 600 filles et garçons de 6 à 15 ans non-scolarisé-e-s seront recensé-e-s et réorienté-e-s vers un dispositif éducatif.
  • 480 filles et garçons de 8 à 14 ans inscrit-e-s dans les centres d’éducation communautaires.
  • 320 membres d’associations de parents d’élèves et d’associations de mères d’enfants, de chefs de circonscription scolaires, de directeur-trice-s d’école et assistant-e-s éducatif-ve-s acquerront des capacités renforcées pour la gestion des écoles et le suivi scolaire.
  • 80 enseignants-e-s seront formé-e-s à uneéducation pronant l’égalité filles-garçons.

LIEU

4 communes rurales de l’Atacora dans le Nord-Ouest du pays

DUREE

Juin 2016 – Février 2019

BUDGET

820 000 €