Aller au contenu principal

Cameroun : Éducation des enfants et formation des jeunes

Soutenez nos projets sur le terrain

L’éducation des enfants et la formation professionnelle des jeunes permettent aux communautés de se développer et de sortir de la pauvreté.

 

« J’ai appris l’importance de mes droits. Je sais que mon éducation est très importante et mes parents sont contents de m’envoyer à l’école. » Amintou

En savoir plus : Contexte | Témoignages | Vidéo

Chiffres clés
Près de 40 %
de la population du pays vit sous le seuil de pauvreté (1 dollar/jour)
57,7 % des filles
âgées de 6 à 11 ans ne vont pas à l’école, à Yaoundé 2
62 %
de la population a moins de 25 ans.

Contexte

Au Cameroun, l’arrondissement de Yaoundé 2, est un quartier populaire situé en périphérie de la capitale. La pauvreté et le manque d’infrastructures entrainent la non scolarisation des enfants, le manque de formations professionnelles, le travail infantile et les mariages forcés.

 

En 2010, nous avons débuté un projet d’appui et de promotion de l’éducation des enfants et d’aide à l’emploi des jeunes dans le quartier de la Briqueterie dans l’arrondissement de Yaoundé 2. Depuis, plusieurs phases du projet ont été réalisées, et ont permis une nette évolution dans l’accès à une éducation et des formations professionnelles de qualité, notamment pour les filles. Au vu de leurs bons résultats et afin de continuer à pérenniser notre travail, nous avons entrepris la 3ème phase du projet, désormais appelé « AVENIR », qui s’achèvera en 2020.

 

Tant de choses restent encore à faire avant que chaque jeune puisse jouir d’une éducation et de formations complètes à Yaoundé 2. Néanmoins, les résultats obtenus depuis 2010 attestent de l’importance de l’action de notre organisation et de ses partenaires au sein des communautés de Yaoundé 2.
 

Objectifs 

• améliorer l'accès et la qualité de l’éducation pour les enfants et les jeunes les plus vulnérables de Yaoundé 2

• autonomiser les femmes et les jeunes filles

• faciliter l’insertion socio-professionnelle des personnes non ou déscolarisées grâce à la formation professionnelle

Résultats 

7690 filles et 7318 garçons bénéficient d’une meilleure éducation et sont sensibilisé·e·s au genre et à l’égalité fille-garçon.
• 126 jeunes de 14 à 18 ans déscolarisés ou sans éducation bénéficient d’une formation professionnelle et d’un accompagnement vers l’emploi.
• Plus de 1 000 acteurs éducatifs sont accompagnés et renforcés dans leurs compétences.

Une centaine de jeunes femmes ont reçu une formation professionnelle à des métiers porteurs :  coiffure, décoration, couture, stylisme, pressing, cuisine…

Activités principales

• Sensibilisation et formation des femmes pour favoriser la scolarisation de leurs enfants
• Mise en place de classes passerelles et tutorat pour les enfants déscolarisés afin de les aider à réintégrer l'école primaire
• Mise en place de cours de rattrapage
• Accompagnement des jeunes vers la formation professionnelle et l'acquisition de compétences de vie (parler en public, écrire un CV, etc.) 

Budget

601 704 €, dont 300 852 € financé par l’Agence Française de Développement (AFD).

Durée 

Février 2017 – janvier 2020

Lieu 

L’arrondissement de Yaoundé 2, au cœur de la capitale camerounaise (environ 238 927 habitants répartis dans 18 quartier)

Nombre de bénéficiaires

• 15 000 filles et garçons, élèves du primaire, bénéficieront d’un cadre scolaire amélioré et sensible à l’égalité fille-garçon
• 150 filles et garçons de 6 à 13 ans non ou déscolarisé·e·s réintégreront l’école
• 126 jeunes de 14 à 28 ans non ou déscolarisé.·e·s auront accès à une formation et à un accompagnement pour l’insertion professionnelle
• 625 pères et mères seront sensibilisé.·e·s et accompagné·e·s pour améliorer leur situation financière et ainsi maintenir leurs enfants à l’école 
• Plus de 1 000 acteurs éducatifs seront accompagnés et renforcés
• 238 927 habitant·e·s de l’arrondissement seront sensibilisé·e·s à l’égalité fille-garçon.

Nos partenaires

• l'Agence Française de Développement

• la Mairie de Paris

Bureau Vallée

• l’association des Femmes Haouassa pour le Développement (L’AFHADEV)
• Ministère de l’Education de Base du Cameroun (MINEDUB)

• Le CEFAN
• L'AJSB
• Ministère de la Promotion de la Femme et de la Famille du Cameroun (MINIPROFF)
• Mairie de Yaoundé 2

Témoignages

Faites un don pour nos projets sur le terrain