Aller au contenu principal

Santé

Aider les enfants, les femmes enceintes et les jeunes mères à bénéficier des soins médicaux.

Depuis la crise politique de 2012, près de 570 000 enfants âgés de 0 à 59 mois ont souffert de malnutrition aigüe, et 85 % des cas sont survenus dans le sud du Mali où la densité de population est élevée. Cependant, le pays s’est progressivement remis et les services sociaux ont été mis à nouveau en place, y compris les centres de santé. Nous avons pu poursuivre notre travail sur la qualité des soins médicaux mis à disposition des communautés : la vaccination, la prévention de la malnutrition et du paludisme, et la lutte contre la pratique de la défécation à l’air libre.

Nous nous sommes associés à des centaines d’agents du personnel soignant de la communauté pour proposer des formations sur les maladies infantiles, la santé reproductive et sexuelle des adolescents ainsi que sur l’obstétrique d’urgence et les soins néonataux.

Nous nous efforçons également de garantir l’accès aux communautés au matériel sanitaire et aux médicaments appropriés, ainsi qu’au soutien logistique pour l’approvisionnement.

En parallèle, nous permettons aux enfants et aux adultes, notamment les femmes enceintes, d’accéder à des séances de formation à la nutrition.

Nos équipes sensibilisent les populations à l’usage des moustiquaires pour réduire le nombre de cas de paludisme. Grâce à cela, nous avons constaté une amélioration notable des pratiques au sein de la communauté.