Aller au contenu principal
>

République Centrafricaine

Depuis 2014, nous aidons les enfants à accéder à leurs droits à l’éducation, à une nourriture saine, à une protection et à une formation professionnelle.
Nos actions sur le terrain

Je suis devenue couturière alors que j’étais enfant-soldat !

Fin 2013, des mouvements de rébellion éclatent en République Centrafricaine causant la mort de milliers de personnes et la dislocation de centaines de familles. Les enfants, dont des jeunes filles, sont enrôlés dans les groupes armés de gré ou de force. Plan International aide des centaines d’anciens enfants-soldats. Découvrez le témoignage de Rosalie, 16 ans, maintenant couturière. 

réinsertion enfant soldat centrafrique

J’étais une enfant-soldat, aujourd’hui je suis retournée à l’école

En République centrafricaine, la pauvreté est généralisée et l'insécurité permanente. 60 % du pays est sous le contrôle de groupes armés, plus de 10 000 enfants ont été enrolé·e·s de force comme enfants-soldats. L’ONG Plan International réinsère les enfants sauvé·e·s des groupes armés, en les rapprochant de leurs familles et en leur fournissant soutien et formation.

séance de sensibilisation contre l'excision en république centrafricaine

Après avoir été informé, j'ai décidé de ne pas exciser ma fille

En République centrafricaine, l’excision est une pratique très répandue, bien qu’elle soit interdite par la loi depuis 1966. Des filles en meurent et des milliers d’autres subissent des dommages irréparables pour leur santé. L'ONG Plan International travaille avec 11 communautés pour les convaincre d’abandonner ce rituel.

En Centrafrique, des enfants soldats rescapés retrouvent une vie normale

En République Centrafricaine, la pauvreté et l’insécurité rongent le pays. 60 % du pays est aux mains de groupes armés et plus de 25 % de la population sont réfugiés internes, soit 680 000 personnes déplacées de force. Plan International se mobilise sur le terrain pour sortir de la violence les enfants soldats issus des groupes armés et les réunir avec leur famille, apporter du soutien et de l’aide aux réfugiés internes dans le pays. 

L’école de la deuxième chance

Des milliers d’enfants subissent les conséquences de la guerre civile qui a éclaté en 2012 en République centrafricaine. Plan International intervient dans ce pays depuis 2014 afin de répondre aux besoins des enfants qui ont dû fuir leur maison et qui sont pour la plupart déscolarisés et parfois même enrôlés dans des groupes armés.

J’ai retrouvé mes deux enfants que je croyais morts

En République centrafricaine, Anastasie, 16 ans, et son frère Bossin, 17 ans, ont récemment retrouvé leur père à Bangui, la capitale, après 4 ans de séparation. C’est grâce à Plan International qui aide des enfants séparés de leurs familles à cause de la guerre civile à retrouver leurs parents.

Quelques chiffres
  • 13
    forages ont été réhabilités et réaménagés
  • 150
    jeunes ont suivi une formation professionnelle
  • 100
    enfants ont été exfiltrés de groupes armés et ont reçu une formation