Aller au contenu principal

Notre programme de parrainage en Bolivie pour améliorer la santé des enfants

165 millions d’enfants souffrent de malnutrition dans le monde, et 6 000 d’entre eux meurent chaque jour de maladies transmises par l’eau. En Bolivie, la malnutrition est une réelle menace et 40 % des enfants de moins de 5 ans souffrent de la faim. Découvrez notre programme pour améliorer la santé des enfants boliviens, mis en place grâce aux dons de parrainage.

Programme de parrainage en Bolivie pour améliorer la santé des enfants En 2015, grâce au programme de parrainage, 62 équipes locales ont été formées à entretenir les puits, citernes d'eau et réservoirs de leur communauté. En offrant aux familles une source d'eau potable, les enfants sont à l'abri d'infections potentiellement mortelles, et de maladies telles que la fièvre typhoïde et de la diarrhée.

Grâce au parrainage, nous avons également construit 258 enclos pour poulets, capybara et autres petits animaux, et aidé des familles à créer 775 potagers. Désormais, les enfants peuvent manger des œufs frais et beaucoup de fruits et légumes de leurs jardins. Grâce à vous, ces enfants n'ont plus faim quand ils partent pour l'école le matin, et ils seront accueillis le soir à la maison par un dîner nutritif. 

Le programme de parrainage nous a aussi permis de mener des actions de sensibilisation auprès des parents, pour répondre à leurs questions sur la parentalité, le développement et la nutrition de leurs enfants.

724 séances de sensibilisation sur la santé infantile ont été organisées en 2015 à destination des futurs parents.

724 séances de sensibilisation sur la santé infantile ont aussi été organisées en 2015 à destination des futurs parents.

Lors d’ateliers pour les futurs pères, nous avons mené des discussions sur le rôle et les comportements que doivent adopter de bons parents, parfois en contradiction avec les comportements habituels ancrés dans la culture. Les mères isolées ont maintenant la possibilité de partager la lourde tâche d'élever leurs enfants et ne se sentent plus seules. Leurs nouvelles connaissances permettent même de sauver la vie de leurs enfants de maladies évitables comme la diarrhée.