Aller au contenu principal

Colombie : Insertion professionnelle pour les jeunes - Phase 2

Contribuer au développement social et économique des jeunes en difficulté, en particulier des jeunes femmes, en identifiant et en facilitant leur accès aux opportunités d’emplois. Plus spécifiquement, le programme vise à garantir un travail décent à travers la formation professionnelle et à l’auto-entrepreneuriat.

Colombie - Région de Carthagène

La Colombie fait partie des 3 pays d'Amérique Latine ayant le taux d’inégalité le plus fort. D’après le gouvernement colombien, sur 46 millions d’habitants en 2014, 20 millions vivent en-dessous du seuil de pauvreté dont 44,4% de jeunes. En 2013, le taux de chômage chez ces derniers atteignait 17% et jusqu’à 21,7% pour les jeunes femmes.

Cette situation précaire est encore plus difficile pour les jeunes femmes, qui sont souvent exclues de l’enseignement scolaire puis du marché du travail à cause de stéréotypes discriminatoires encore très présents dans la société colombienne.

Quelques exemples d’activités

Une première phase du projet avait été mise en place de Janvier 2014 à Janvier 2016. Elle avait pour objectif de contribuer à la réalisation du potentiel social et économique des jeunes en difficulté, et en particulier des jeunes femmes, par l'identification et la facilitation de l'accès aux opportunités de travail. Plus spécifiquement, le projet visait à garantir un travail décent à travers la formation professionnelle et la formation à l’auto-entrepreneuriat.

Ainsi, dans le cadre de la première phase du projet :

  • 194 jeunes, dont 65 % de filles, ont bénéficié de formations professionnelles, notamment dans le domaine de la confection de vêtements, du jardinage et de la restauration.
  • 26 jeunes, dont 81 % de filles, ont bénéficié de formation en auto-entreprenariat : gestion d’une entreprise, conduite d’une étude de marché, montage d’un business plan et méthodes de financement.
  • Ces jeunes ont également reçu une formation en « compétences de vie », portant entre autres sur les relations interpersonnelles, la prise de décision, les droits humains ainsi que sur l’égalité des sexes.

Tout au long de leur formation, ainsi qu’une fois celle-ci terminée, les jeunes ont été suivis individuellement afin de les coacher dans leur choix de carrière professionnelle, leur proposer des offres d’emplois et les accompagner dans leur intégration à l'entreprise.

Cette deuxième phase d’une durée de 15 mois capitalisera les  résultats atteints au cours de la phase I du projet à travers deux composantes principales. D'une part, il offrira une formation complémentaire pour le renforcement des initiatives d’auto entreprenariat existantes, auprès de 130 jeunes vulnérables diplômés de la première phase.  D’autre part, un deuxième axe principal se focalisera sur le  renforcement institutionnel via le transfert de connaissances et de méthodologies, dans le but de garantir le développement des capacités au niveau local et la pérennité du projet. Le projet vise également à consolider les alliances stratégiques avec les organisations partenaires dans la formation professionnelle et l’auto entreprenariat.

Objectif:

Contribuer à l'autonomisation économique et sociale des jeunes vulnérables de Cartagène, en particulier des jeunes femmes, en identifiant et en facilitant l'accès à des possibilités d'emploi.

Bénéficiaires :

130 jeunes vulnérables âgés de 15 à 28 diplômés de la phase I ; parmi lesquels, 100 se sont impliqués dans des initiatives entrepreneuriales et bénéficieront d'un renforcement et d’un appui dans leur activité. Les 30 autres jeunes bénéficieront d’un appui dans leur recherche d’emploi. Le projet vise également 10 centres de formation dont 2 déjà partenaires du projet, afin de renforcer leur approche pédagogique dans le cadre de l’inclusion de la composante en compétences de vie. 

Lieu :

Carthagène et les municipalités rurales environnantes situées dans le nord du département de Bolívar, au nord de la Colombie.Les communautés qui participent au projet vivent dans le quartier touristique de Carthagène et les zones environnantes rurales et dans les municipalités comme Arjona, Turbaco, Clemencia, Villanueva, Turbana, Santa Rosa de Lima et Mahates. 

Durée :

3 ans et 6 mois (janvier 2014 - juin 2017)

Budget :

423 249 €

Télécharger le descriptif du projet

Faites un don pour nos programmes prioritaires