Aller au contenu principal

Droits sexuels et reproductifs

Renforcer la connaissance des jeunes adultes de leurs droits sexuels et reproductifs.

En Équateur, près de 17 % des filles âgées de 15 à 19 ans sont mères. Les grossesses précoces sont un frein à l’éducation des adolescentes et impliquent un risque élevé pour leur santé.

Plan International Équateur s’engage à :

  • Autonomiser les filles et les garçons à exercer leurs droits sexuels et reproductifs de manière responsable,
  • Intervenir aux côtés des jeunes afin d’établir des clubs et des réseaux d’adolescent-e-s se réunissant pour discuter de la question des droits sexuels et reproductifs,
  • Compiler les besoins et les propositions des jeunes au sein de l’Agenda pour les droits sexuels et reproductifs, qui servira pour sensibiliser les instances gouvernementales et la société civile,
  • Permettre aux mères, aux pères et autres personnes qui ont la charge des enfants d’accéder à une formation afin d’être capables de discuter de santé sexuelle et reproductive avec leurs filles et leurs fils,
  • Favoriser la responsabilisation des leaders des communautés pour assurer un changement positif durable.