Aller au contenu principal

Programme de protection de l'enfant en Inde - 3ème phase

Contribuer à l’élimination du travail des enfants, au respect de leurs droits et à l’amélioration des conditions de vie des enfants travailleurs âgés de 6 à 14 ans.
Ce programme est terminé. Découvrez les autres projets en cours de Plan International France sur le terrain. 

Lutte contre l'exploitation des enfants par le travail

Selon l’Unicef, en Inde, 12,6 millions d’enfants âgés de moins de 14 ans sont obligés de travailler, par exemple comme chiffonniers ou assistants dans les dhabas (restaurants populaires) pour assurer leur survie et parfois aussi celle de leur famille.

Les causes du travail des enfants sont multiples, entrainant entre autres la déscolarisation et le cercle vicieux de la pauvreté. Ce projet vise avant tout la promotion des droits des enfants travailleurs et leur accès à l’éducation et aux soins.

Quelques exemples d’activités

Les centres d’amélioration des connaissances

Les 7 centres d'amélioration des connaissances (anciennement centres d’éducation informelle) établis au cours de la première phase continuent à offrir aux enfants :

  • Un soutien en matière d’éducation,
  • Des activités culturelles et sportives,
  • Ainsi que des bilans de santé.

Le projet va être élargi pour répondre aux besoins des enfants malnutris, toxicomanes et vulnérables et/ou victimes de violence.

Ces centres sont  des éléments fondamentaux du projet en ce qu’ils répondent aux besoins d’éducation, de santé, d’activités récréatives et de formations des enfants et de leurs parents, en s’installant au plus près des communautés dans un cadre informel. Pendant ces deux années, les centres seront rendus autosuffisants via une recherche de sources de financement mais également via la conclusion de partenariats avec d’autres organisations susceptibles d’offrir gracieusement des services appropriés.

Le projet comportera également un volet de renforcement des acteurs locaux : en effet, les bénéficiaires, directs et indirects seront impliqués tout au long du projet dans la mise en place des activités, afin de garantir son appropriation et sa pérennité. En ce sens, des groupes d’enfants (les Bal Panchayat), des groupes de parents et des groupes de parents d’élèves seront constitués. Chaque groupe a un rôle et des responsabilités qui lui sont propres mais ils travaillent tous dans le but commun d’améliorer les conditions de vie des enfants travailleurs et de leur communauté, au travers de formations, de sensibilisations ou d’actions de plaidoyer auprès des instances dirigeantes. Durant cette phase, ces groupes vont être formés et conseillés afin d’assurer leur existence et la continuité de leurs actions après la fin du projet. Les groupes de parents d’élèves seront intégrés aux Comités de gestion d’écoles, obligation de la loi indienne. 

Objectif:

Créer et favoriser un environnement dans lequel aucun enfant ne sera impliqué dans un travail dégradant.

Bénéficiaires :

1 500 enfants vulnérables, travailleurs ou à risque, bénéficieront d’un accès aux Centres d’Amélioration des Connaissances.

  • Entre 90 et 120 membres des groupes de parents seront soutenus par Plan International, notamment par le biais de formations.
  • Entre 70 et 140 membres des groupes d’enfants verront leurs capacités d’action renforcées.
  • Environ 180 adolescents et jeunes adultes seront mobilisés et formés pour leur permettre de représenter les intérêts de leur communauté auprès de la société civile et des instances gouvernementales 

Lieu :

3 secteurs de Delhi sud sont ciblés par le projet : Khanpur, Madanpur Khadar (qui regroupe 2 bidonvilles) et Sangam Vihar (un quartier informel).

Durée :

Janvier 2015 - Décembre 2016

Budget :

134 690 €

Télécharger la présentation du programme

Télécharger le descriptif du programme

Télécharger le rapport internédiaire pour la période juin 2015-décembre 2015

 

Faites un don pour nos projets sur le terrain