Aller au contenu principal

La protection de l’enfance

Nous mettons les enfants vulnérables en sécurité pour qu’ils ne soient pas victimes d’abus et nous travaillons avec la population locale pour leur apprendre à se protéger et éviter les violences.

À cause de la crise des réfugiés syriens, les familles d’accueil libanaises et les Syriens éprouvent des difficultés à garantir la sécurité de leurs enfants. 

Cela se traduit par des enfants enlevés de l’école pour être enrôlés de force au travail et mariés de force trop jeunes. En résulte une augmentation des risques de violences physiques et sexuelles pour les enfants, du harcèlement, des discriminations et une détresse psychologique. 

Des enfants enrôlés de force au travail

Les familles comptent de plus en plus sur leurs adolescents qui deviennent la source de revenus principale pour joindre les deux bouts. C’est pourquoi les enfants sont enrôlés dans les pires formes de travail forcé, dans la rue, dans l’agriculture ou en mécanique, et les filles sont forcées de s’occuper des tâches ménagères, les empêchant ainsi d’être scolarisés

De plus, la vulnérabilité économique et les changements de rôles genrés au sein des familles ont mené à une augmentation de la violence sexuelle et des abus envers les femmes et les filles en général. Les filles victimes de mariages précoces forcés sont les plus à risque.  

Comment éviter les abus ?

Plan International Liban aide les enfants et le personnel soignant à être mieux formés pour se prémunir des violences. 

Nous formons les populations à se prémunir des violences et à répondre à tout type d’abus. Nous les aidons aussi à prendre conscience des risques qui affectent la sécurité des enfants et à les défendre. 
Nous travaillons aussi en partenariat avec des organisations locales pour offrir aux personnes vulnérables un service de proximité face aux abus.