Aller au contenu principal

Protection des mineurs

Protéger toutes les filles et tous les garçons d’abus, d’exploitation, de violences et de dommages liés aux catastrophes naturelles qui sont des freins à leur éducation.

Plan International Philippines s’efforce d’atteindre les résultats suivants :

  • la mise en place de structures et de règles pour la sécurité des enfants, incluant la prévention, le signalement des agresseurs, la prise en charge et la surveillance,
  • la prise de conscience et les aptitudes des filles et des garçons, de leurs parents et des communautés à se protéger et à se préparer aux catastrophes,
  • la mise en place de réseaux nationaux et d’organisations d’enfants pour la protection des mineurs.

Plan International Philippines travaille avec le ministère de l’Education dans les domaines de la sécurité des enfants, de l’égalité des sexes, et de la gestion des risques liés aux catastrophes dans les écoles. Nous soutenons la formation des enseignants au développement et à la mise en œuvre d’un programme d’études qui implique la protection des mineurs.

Un programme que nous avons piloté en 2014 pour établir les règles de protection des mineurs a démontré son efficacité puisqu’il est devenu un modèle pour la nouvelle politique de protection des mineurs du ministère de l’Education. Depuis, elle a été appliquée dans 45 000 écoles à travers le pays.

Plan International Philippines a contribué à la création de politiques nationales importantes :

  • la mise en œuvre des règles et des règlementations dans le cadre de la loi de 2006 sur la justice et la protection des mineurs,
  • le nouveau projet de loi sur l’état civil,
  • les directives nationales relatives à la mise en place d’espaces pour les enfants dans des situations d’urgence,
  • le plan stratégique du groupe de travail national sur la protection des mineurs.

Grâce à ces politiques, plusieurs résultats ont été atteints :

  • Les administrations publiques gèrent à différents niveaux les moyens de protection des mineurs au sein des communautés : prévention, surveillance, signalement et réponse aux abus des enfants et des femmes, y compris dans des situations d’urgence, en font partie.
  • Les institutions de la société civile favorisent la protection des femmes et des enfants.
  • Les écoles et les communautés mettent place des mesures de protection des mineurs, notamment pour les femmes et les adolescentes.
  • Les parents et les enseignants, hommes et femmes, pratiquent la discipline positive envers les filles et les garçons.
  • Les écoles et les communautés ont davantage d’aptitudes à prévenir, à répondre et à faire face aux effets des catastrophes.
  • Les filles et les garçons, notamment ceux qui ont survécu à des abus, à l’exploitation et aux catastrophes, bénéficient des services de protection des mineurs. Les enfants participent à la prévention pour se préparer à répondre aux besoins en cas de catastrophes.