Aller au contenu principal

Réduction des risques et protection contre le VIH/Sida

Apprendre aux jeunes à se protéger du VIH/Sida et soigner ceux qui sont infectés.

En Thaïlande, les jeunes sont encore parmi les plus exposés au VIH/SIDA. Environ 85 % des jeunes thaïlandais ne considèrent pas le VIH/Sida comme un sujet de préoccupation, alors que 70 % des cas de maladies sexuellement transmissibles en Thaïlande apparaissent au sein de ce groupe. Si les relations sexuelles avant le mariage sont devenues plus courantes chez les jeunes thaïlandais, seulement 20 % à 30 % des jeunes qui sont actifs sexuellement utilisent des préservatifs de manière systématique.

Plan International Thaïlande tend à améliorer la protection des jeunes vis-à-vis du VIH/SIDA. Nous dispensons des formations dans le cadre des projets « À moi de décider » à Chiang Rai, Srisaket, Bangkok et dans les communautés IIC. C’est ainsi que les jeunes accèdent à l’information, acquièrent les compétences nécessaires pour préserver leur santé sexuelle et sont aidés à prendre des décisions responsables quant à leur vie sexuelle et leur avenir. Nous abordons des problèmes tels que :

  • Les modes de vie et l’orientation sexuelle,
  • Les croyances, les attitudes et les valeurs en matière de sexualité,
  • Le rôle des genres et l’influence socio-culturelle sur les comportements sexuels,
  • Les relations personnelles,
  • Les aptitudes personnelles,
  • Le comportement sexuel,
  • La santé sexuelle,
  • Ainsi que la société et la culture.

Notre projet « Histoire d’amour » sensibilise également au VIH/Sida les jeunes travailleurs migrants dans 3 districts de la Province de Tak – Mae Sod, Mea Ramad et Phobra. De plus, nous assurons soins, soutien et protection sociale aux enfants affectés par le VIH/Sida, qui vivent dans des zones à prévalence élevée, afin qu’ils puissent atteindre leur plein potentiel en matière de santé et de développement.