Sélectionnez vos favoris de l’appel à projets du Plan des jeunes 2022 !

L’appel à projets du mouvement Plan des jeunes vise à sélectionner puis soutenir 3 projets de sensibilisation à l’égalité filles-garçons dans les pays en développement.

Les 3 projets lauréats, portés par les membres du mouvement, obtiendront un soutien financier allant jusqu’à 1000 euros et un accompagnement technique de la part de Plan International France et du Comité du Plan des jeunes.

Au terme de 2 mois de candidature, 11 projets nous ont été présentés. Après une analyse attentive, Plan International France et son conseil consultatif de jeunes ont retenu 6 projets éligibles au vote. C’est un grand plaisir de vous présenter ces 6 projets portés par des jeunesses actrices engagées. /!\ Pour voter, rdv en bas de page.

PRESENTATION DES 6 PROJETS OUVERTS AU VOTE DU PUBLIC

Projet 1 Les femmes prennent les rouleaux

Le projet « les femmes prennent les rouleaux » vise à réaliser des activités qui mettent en valeur le travail de femmes artistes. Les travaux de ces artistes sont uniques, humainement et artistiquement et leur voix mérite d’être entendue.

Le projet touche de manière directe le sujet de l’égalité femmes-hommes, notamment dans une approche interculturelle de rencontre d’artistes venues de France, de Colombie, d’Irak et du Brésil. À partir du travail muraliste réalisé par des artistes femmes et des artistes hommes qui proviennent de différents contextes socioculturels, un échange sur les pratiques artistiques mais aussi sur les pratiques sociétales est mis en place.

Dans ce but, les porteuses du projet Brenda et Lina vont organiser différentes activités : un cycle de conférences orchestrées par les artistes en lien avec l’association Artivista, une projection de vidéos concluant les projets, des tables rondes et l’installation d’une galerie de photos.

Projet 2 Podcast : parlons égalité !

L’objectif du projet Podcast « Parlons Égalité ! », mené par Doudou et Louisa, est de sensibiliser le public (jeunes et adultes) sur les causes, sur les conséquences et sur les enjeux liés aux inégalités filles-garçons dans les pays en développement. Les podcasts feront intervenir des personnes engagées qui luttent contre ces inégalités dans leur pays : en Côte-d’Ivoire, au Mali, au Rwanda etc… Ces personnes présentes dans ces pays pourront expliquer précisément les problématiques auxquelles elles font face à travers leur combat ainsi que les méthodes et les approches adoptées pour y remédier.

Les sujets principaux du podcast seront : les violences de genre, la masculinité positive –le fait d’apprendre aux garçons et aux hommes à déconstruire les stéréotypes de genre néfastes à l’égalité avec les filles et les femmes- , les conséquences du réchauffement climatique sur les filles et sur les femmes –la déscolarisation notamment- , et enfin les solutions préconisées pour lutter contre ces inégalités.

Projet 3 Séance d’écoute de podcasts autour de l’intimité des jeunes entre la France et l’Arménie

Le projet vise à sensibiliser à l’égalité de genre dans le domaine de la sexualité, à travers le média du podcast. En Arménie, une dizaine de jeunes ont raconté une expérience intime et les difficultés qu’elles et ils ont rencontrées dans leur sexualité, en lien avec leurs cercles familiaux et amicaux.

Ces témoignages enregistrés sous forme de podcasts mettent en lumière des stéréotypes de genre. Ils seront écoutés par une classe d’un collège de Marseille pour comprendre, dans un contexte interculturel, quelles inégalités de genre perdurent dans la vie quotidienne des jeunes, en France et en Arménie.

En comprenant ces difficultés, il est plus facile de les dépasser pour faire évoluer les mentalités. Le projet, mené par Constant et Aphélandra, se conclura par l’enregistrement d’une émission radio avec les jeunes.

Projet 4 Changeons les règles !

« Changeons les règles ! » est un projet qui vise à sensibiliser les jeunes lycéen·ne·s d’Île-de-France sur le manque d’accès à l’éducation des filles dans les pays à faible et moyen revenu. L’accès à l’éducation, à la santé, à l’hygiène menstruelle et la lutte contre les stéréotypes de genre sont liés. Pendant leurs règles, de nombreuses filles et jeunes femmes sont confrontées à des discriminations et à des préjugés. Ce qui entraîne un taux d’absentéisme à l’école de 5 jours par mois pour 1 fille sur 10.

À travers un atelier informatif, ludique et collaboratif, le projet porté par Horoh souhaite mettre la question des règles sur la table et déconstruire les préjugés et tabous liés aux règles pour dire qu’aucune fille ne devrait manquer l’école en raison de son genre. Le point d’orgue du projet sera le 28 mai, lors de la Journée mondiale de l’hygiène menstruelle.

Projet 5 Parrain de cœur

L’association Les Amis de Creuset, représentée par Pauline et Carl, est porteuse du projet Parrain de cœur. Le projet permettra à des étudiant·e·s d’Ile-de-France de correspondre avec des enfants pris en charge par l’ONG Creuset au Togo. Tout au long de l’année, elles et ils suivront des ateliers de sensibilisation et de formation. L’objectif est d’élargir leurs connaissances sur les enjeux de l’égalité filles-garçons dans les pays en développement et de protection des droits de l’enfant.

Ces ateliers seront aussi l’occasion, pour les étudiant·e·s, de mettre en place des projets artistiques et pédagogiques destinés à sensibiliser les enfants sur leurs droits. Dans le cadre de leur correspondance, chaque étudiant·e sera mis·e en relation avec un enfant pris en charge par l’ONG Creuset Togo et pourra nouer avec lui une relation unique et solide.

Projet 6 SPOR’FILLES

Le projet, porté par Amina, pour l’association HAND’JOY, favorise l’inclusion sociale et prône l’égalité des chances à travers le sport, les sportives et les sportifs ainsi que l’évènementiel sportif.

Selon d’où l’on vient, la pratique sportive n’est parfois pas une évidence mais un combat. Plus particulièrement pour les filles et les jeunes femmes issues de quartiers populaires. Un milieu où les filles sont socialement exclues du fait de leur genre, un milieu où elles restent à la maison parce qu’on leur attribue cette place. Pourtant, le sport représente un réel moyen d’émancipation et d’épanouissement dans la société.

Ce projet consiste à sensibiliser et à encourager les filles à la pratique d’activités physiques et sportives en proposant dans des écoles primaires et des collèges de Seine-Saint-Denis des activités sportives ainsi que des témoignages de sportives et d’actrices du monde du sport. Le sport représente un réel vecteur d’inclusion sociale :  les interventions et les échanges auprès des jeunes permettront de le révéler. Chacun·e peut jouer un rôle dans la quête de l’égalité filles-garçons, notamment à travers le sport. N’hésitez plus, HAND’GAGEZ VOUS !

SELECTION PAR LE PUBLIC DE 1 A 3 PROJETS FAVORIS

Du 25 février au 7 mars 17h, vous pouvez sélectionner le ou les projets que vous préférez. A vous de jouer! Vous pouvez voter pour 3 projets au maximum.

Et si vous souhaitez aussi vous engager pour l’égalité filles-garçons, rejoignez le mouvement!

Annonce des résultats : le 8 mars, Journée internationale des droits des femmes 🙂

Suivez-nous

Sur instagram