Aller au contenu principal

Donner aux femmes accès à l'emploi pour bâtir un monde plus stable

4 mars 2019

Magazine Plan Info n°56

Dans le monde, près de 80 % des jeunes ni employé.e.s, ni scolarisé.e.s, ni en formation ou en apprentissage, sont des femmes. À l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes ce 8 mars, notre ONG rappelle l'importance d'investir dans l'éducation et la formation des filles pour bâtir des sociétés plus stables.

Rapport moral d'activité 2018 du réseau Plan International

4 janvier 2019

Plan International, présent dans 76 pays, se mobilise pour faire changer les choses de façon positive et durable. Découvrez nos actions et nos résultats pour l'année 2018.

L'essentiel 2018

L'essentiel 2017-2018

14 décembre 2018

Compte rendu d'activité de Plan International France 2017-2018

Découvrez l'essentiel de notre rapport d’activité 2017-2018. Cette publication nous permet d'informer nos donateurs sur notre gestion financière et nos actions réalisées pendant l’année.

Éliminer les mariages précoces et forcés en Asie du Sud

30 novembre 2018

Rapport en anglais sur les mariages précoces et forcés en Asie du Sud

Il est temps d'agir

30 novembre 2018

Accélérer les efforts pour mettre fin aux mariages précoces et forcés en Asie (Rapport en anglais)

Notre réponse aux situations d'urgence auprès des réfugiés en Afrique de l'Est

24 octobre 2018

Découvrez les actions de Plan International auprès des réfugiés en Afrique de l'Est.

Apprendre pour devenir libre

3 octobre 2018

Magazine Plan Info n°56

Dans le monde, 132 millions de filles, entre 6 et 17 ans, ne sont pas scolarisées. Pourtant, chaque année passée sur les bancs de l’école permet à une fille d’augmenter son futur revenu de 10 à 20 %, ce qui participe directement à l’amélioration de la croissance de son pays. A l’occasion de la 7e Journée internationale des filles le 11 octobre 2018, notre ONG rappelle que l’éducation est un droit fondamental pour tous.

Droits des filles droits humains

Les droits des filles sont des droits humains

1 octobre 2018

Les filles représentent toujours le plus grand groupe exclu du monde. Elles sont confrontées à la discrimination et aux mauvais traitements pour la simple raison qu'elles sont jeunes et de sexe féminin, leur marginalisation pouvant être aggravée par des circonstances et des contextes supplémentaires. 
Découvrez l'étude approfondie de notre ONG sur le statut des filles dans le droit international.