Aller au contenu principal

Notre partenariat avec Pimkie

PIMKIE est une enseigne de prêt-à-porter pour femmes créée en France en 1971, devenue aujourd’hui une marque de mode internationale implantée dans plus de 30 pays.
Dans le cadre de sa stratégie de responsabilité sociale et sociétale, Pimkie lance le projet solidaire Women’s Day Everyday pour soutenir l'éducation des filles et des jeunes femmes aux côtés de Plan International. 

Ce partenariat mobilise plus de 600 boutiques Pimkie en Europe, et vise à apporter un soutien financier aux actions de Plan International. Mais également à sensibiliser et à donner l’opportunité aux salarié··e·s et aux clientes de Pimkie de soutenir des actions concrètes pour les droits et l’émancipation des femmes.

Les projets soutenus par Pimkie

Garantir l’accès à la formation et à l’emploi des jeunes femmes 

Les chiffres sont alarmants. Aujourd’hui, 493 millions de femmes, dans le monde, ne savent ni lire ni écrire. Elles représentent 2/3 des analphabètes au niveau mondial. (Source : UNESCO). 

De plus, 80% des jeunes dans le monde qui ne sont ni employé··e·s, ni scolarisé··e·s, ni en formation ou en apprentissage sont des femmes.

Premières victimes de la précarité économique, les filles et les jeunes femmes demeurent souvent exclues du système scolaire et du marché du travail. Seule la moitié des femmes en âge de travailler dans le monde fait partie de la main d’œuvre rémunérée.

Véritables leviers de réduction de la pauvreté, l’éducation et l’apprentissage d’un métier permettent aux femmes d’être aux commandes de leur vie et d’être pleinement actrices du monde de demain.

Le soutien financier de Pimkie à Plan International France est dédié à deux programmes phares de la fondation :

formation professionnelle inde

Le programme Saksham en Inde a pour objectif d’améliorer l'accès des jeunes femmes indiennes à un emploi décent et leur participation active dans la société à travers la formation à un métier et à l'entrepreneuriat.

En Inde, seuls 5 % des jeunes âgés de 19 à 24 ans ont bénéficié d’une formation professionnelle. La participation des femmes dans l’économie est l’une des plus faibles au monde : seules 29 % d’entre-elles ont un emploi salarié. 

L’objectif de ce projet est de garantir une formation professionnelle et un accès à l’emploi décent aux jeunes Indiens et surtout aux jeunes Indiennes défavorisé·e·s. 

À travers le programme, ils bénéficient d’une formation professionnalisante et d’enseignements en compétences de vie, employabilité (confiance en soi, communication), anglais et informatique. Les jeunes sont accompagné·e·s pour la recherche et le maintien dans l’emploi. Plus de 1 554 jeunes ont aujourd’hui un emploi stable ou ont monté une microentreprise grâce au programme Saksham de Plan International !

Le programme Avenir au Cameroun vise à améliorer l’accès à l'école primaire et au collège de tous les enfants ainsi que l’insertion professionnelle des jeunes femmes de Yaoundé.

Aujourd’hui, les défis restent nombreux au sein du système éducatif camerounais. Si depuis quelques années, le taux de scolarisation a progressé au primaire, l’accès à l’éducation secondaire reste faible :  seulement 53 % de filles étaient scolarisées contre 65 % de garçons en 2018.

Les jeunes des quartiers défavorisés, et notamment les femmes, peinent de manière générale à être autonomes économiquement. Souvent, les jeunes femmes subviennent à leurs besoins et ceux de leurs familles via l’exercice de petits métiers, sans qualification professionnelle. Par manque de ressources, mais aussi d’informations, ils n’ont pas accès à la formation ni à des filières prometteuses en terme d’emploi.

Le programme Avenir œuvre à créer un environnement favorable à l’égalité de genre dans les quartiers vulnérables de Yaoundé, à travers :
• l’amélioration des conditions d’accueil et de l’offre éducative dans les écoles primaires et les collèges pour plus de 8 000 élèves.
• l’insertion socio-économique de 100 jeunes, dont 70 femmes, via des formations professionalisantes et un accompagnement personnalisé  vers l’emploi.

En savoir plus sur Pimkie et le projet Women’s day Everyday