.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col

Ronald, aujourd’hui 25 ans, est un ancien enfant parrainé avec Plan International. Privé d’école petit, il a pu être scolarisé seulement grâce au soutien de sa marraine. Cela a changé sa vie pour toujours. Aujourd’hui, il possède sa propre porcherie et sa maison. Il aide désormais les autres enfants à aller à l’école pour se construire un avenir. Rien de tout ça n’aurait pu être possible sans le parrainage !

« Grâce à la générosité de mon ancienne marraine, la vie de ma famille et de ma communauté s’est durablement améliorée », explique Ronald. « Le parrainage m’a permis de rester à l’école et d’atteindre mes rêves. Chaque enfant a le droit à cette chance. »

Être parrainé a permis à Ronald de rester à l’école

Ronald a grandi en Ouganda seul avec sa mère et ses 4 jeunes frères et sœurs.
Son père étant encore étudiant, la vie n’était pas facile au quotidien. La famille avait rarement suffisamment à manger, Ronald n’a pas pu aller à l’école.

Quand Ronald a été intégré au programme de parrainage de l’ONG Plan International, il a pu participé à différents projets de sensibilisation, pour apprendre à promouvoir les bonnes pratiques d’hygiène ou à connaître ses droits en tant qu’enfant au sein de sa communauté.
De nouveaux sanitaires et une citerne d’eau ont été installés dans l’école de sa communauté. Améliorer les conditions d’hygiène des enfants permet de créer un meilleur environnement d’apprentissage et incite les enfants à venir et à rester à l’école. Les livres, le matériel scolaire ou les moustiquaires fournis par Plan International ont permis de rendre la vie de Ronald plus facile et plus sûre mais ont aussi amélioré le quotidien de tou·te·s les enfants de sa communauté.

Une marraine qui l’a aidé à se bâtir un avenir

Les lettres et photos de sa marraine sont devenues une source d’inspiration pour Ronald, l’encourageant à continuer sa scolarité. L’une d’entre elles a même eu une grande importance dans sa vie : « Ma marraine m’avait envoyé une photo avec un cochon. Je m’en souviens, c’était un cochon blanc, très gros. J’ai beaucoup aimé cette photo et j’ai pris la décision, quand je serais grand, de devenir éleveur de cochons. Et j’y suis arrivé ! »

Aujourd’hui âgé de 25 ans, Ronald possède une petite porcherie avec 25 animaux. Il a construit sa propre maison sur le terrain de ses parents. « Ces cochons se sont reproduits très vite, ils ont changé ma vie et celle de ma famille », raconte-t-il.

Avec les revenus de son élevage, le jeune homme aide ses frères et sœurs à aller à l’école. Il peut s’assurer que sa famille a toujours ce dont elle a besoin.

Mais l’ambition de Ronald ne veut pas s’arrêter là : il prend des cours sur le développement. Son objectif : aider d’autres enfants et jeunes vulnérables de sa communauté à accéder à l’éducation et aux soins pour leur permettre à leur tour d’améliorer la vie de toute leur famille.

Le parrainage : un engagement en faveur du développement

Faire le choix de parrainer un enfant, c’est aussi soutenir toute une communauté ; un seul parrainage peut avoir un impact sur 72 enfants.

Les nombreuses années d’expérience de Plan International dans le développement ont montré que pour améliorer vraiment la vie d’un enfant, il faut aussi répondre aux besoins de sa communauté et plus largement, de son pays.

Le parrainage aide à financer des projets de développement en lien avec les besoins réels des communautés. Ils incluent par exemple des constructions d’écoles et de puits, la formation d’enseignant·e·s ou des campagnes de vaccinations.

Les enfants parrainé·e·s et leur famille participent activement à la préparation, à la conception et à la mise en œuvre des projets.

Cette coopération est un moyen de garantir des projets utiles sur le long terme. En participant à la prise de décision, les enfants développent également des compétences qu’ils pourront réutiliser dans leur vie quotidienne ou professionnelles.

Sur instagram