.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col

Plan International appelle l’administration américaine et le Congrès à continuer d’agir sur la base de ses principes fondamentaux en investissant dans la protection des enfants et en mettant fin aux pratiques injustes et inhumaines de détention à la frontière entre les États-Unis et le Mexique.

Déclaration de Plan International à propos des centres de détention à la frontière américaine

Les dernières nouvelles sur les centres de détention à la frontière des Etats-Unis décrivent dans quelles conditions inhumaines (vêtements sales, manque installations sanitaires et de nourriture) vivent les enfants migrants, dont certains n’ont pas 6 mois.

Ces enfants ont fui une vie miséreuse dans leur pays : une vie touchée par la pauvreté, la malnutrition, la maladie et sans opportunités, tous ces facteurs étant aggravés par la violence généralisée et la corruption. Cette vie leur a été imposée, et la politique actuelle de l’administration américaine à la frontière est inacceptable. 

Tous les enfants méritent d’être protégés, quelle que soit leur origine ou leur situation économique. 

Ces enfants sont souvent témoins de violence et sont soumis à un fort stress émotionnel, tandis qu’ils ne bénéficient plus de support social et sont déscolarisés.

Quand ils sont séparés de leurs parents ou tuteurs et traités comme des criminels, ils sont envoyés dans des camps qui ne sont pas adaptés aux enfants, ce qui les rend d’autant plus vulnérables.  Il n’existe aucun lieu pour les bébés, avec des couches du savon, des brosses à dents, et du dentifrice. Il est scandaleux que certains d’entre eux soient morts sous la garde des États-Unis.

Les États-Unis sont depuis longtemps les meneurs en terme d’accueil et de protection des personnes vulnérables et de celles qui fuient la violence et la persécution dans leur pays. Alors que 68,5 millions de personnes sont déplacées par les conflits et les persécutions, dont près de la moitié sont des enfants, il est plus important que jamais que les États-Unis assument leurs responsabilités en matière de protection des enfants et des familles. Le manque de protection peut briser une vie. Les profondes cicatrices émotionnelles nées de la violence et des expériences traumatisantes peuvent affecter la capacité des jeunes à devenir des adultes sains et équilibrés sur le plan émotionnel.

Plan International a été fondée en 1937 en réponse à la guerre civile espagnole, avec la volonté de montrer que les enfants déplacés par les conflits ne sont pas des  » réfugiés de guerre « , mais seulement des enfants dont le futur est compromis. En 1937 et dans les années qui ont suivi, des millions d’Américains ont répondu à cet appel, démontré les valeurs de la nation et embrassé notre humanité commune. C’est pourquoi Plan International demande à l’administration américaine et au Congrès de continuer d’agir sur la base de ces principes en investissant dans la protection des enfants et en mettant fin aux pratiques injustes et inhumaines de détention à la frontière entre les États-Unis et le Mexique.

Les filles et les garçons contraints par les crises humanitaires et la violence de fuir leur pays doivent être soutenu·e·s. En tant que leader mondial, les États-Unis doivent aider cette génération d’enfants victime des conflits et leur redonner espoir.  

Suivez-nous

Sur instagram