.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col

Notre Foire Aux questions

Le parrainage

Comment fonctionne le parrainage d’enfants ?

Quelles sont les forces du parrainage d’enfants avec Plan International ?

Plan International est une organisation de développement communautaire qui place l’enfant au cœur de ses projets.

En parrainant un enfant avec Plan International, votre aide est démultipliée car c’est toute sa communauté que vous aidez.

Votre parrainage permet à votre filleul·e d’avoir accès à un enseignement de qualité, aux services de santé, d’être protégé contre toutes les formes de violence et d’exploitation et de connaître et faire valoir ses droits.

Comment Plan International choisit de s’implanter dans un pays ?

Plan International intervient dans 55 pays en développement, choisis selon des critères de développement très précis expliqués ici.

Dans quels pays peut-on parrainer un enfant avec Plan International France ?

Vous pouvez parrainer un enfant en Afrique de l’Est et de l’Ouest, en Amérique Latine et en Asie.

Comment fonctionnent les projets de développement soutenus par le parrainage ?

Les projets sont menés sur une durée moyenne de 10 à 12 ans pour générer des changements positifs profonds et durables sur l’environnement de votre filleul·e et de son entourage.

Les étapes du travail de Plan International :

  • Analyse de la situation des enfants et de la situation locale pour définir les actions à mettre en place menées avec les communautés
  • Ouverture du bureau local et recrutement sur place d’une équipe
  • Définition des besoins avec les enfants et les communautés et des projets à mettre en place
  • Travail en collaboration avec les autorités locales et nationales pour construire le plan d’action
  • Démarrage du travail de développement qui dure en moyenne entre 10 et 12 ans
  • Quand la communauté est autonome, la mission de Plan International est terminée et l’ONG se retire de la zone pour déployer des programmes dans une autre région.
Comment sont choisis les enfants ?

Dans chaque communauté d’intervention, Plan International organise régulièrement des réunions d’information avec les habitants pour leur expliquer notre travail de développement et le fonctionnement du parrainage. Les familles qui souhaitent faire parrainer leur enfant se manifestent auprès de l’équipe de Plan International et si toutes les conditions sont réunies, elles entreprennent les démarches nécessaires. Il s’agit donc d’une adhésion volontaire. Sa famille doit être motivée pour participer aux programmes de développement et doit donner de l’importance à l’éducation de leur enfant.

Plan International ne travaille pas avec des orphelinats. Les enfants parrainés vivent tous avec au moins un membre de leur famille.

Quel âge ont les enfants en attente d’un parrainage ?

Les enfants susceptibles d’être parrainés peuvent avoir entre quelques mois et 13 ans. Lors de votre demande de parrainage, vous pouvez choisir la tranche d’âge de l’enfant si vous le souhaitez.

Un enfant peut-il être parrainé par différentes personnes ?

Un enfant ne peut avoir qu’un seul parrain ou qu’une seule marraine dans le monde.

Quel est le montant du parrainage ?

Vous pouvez parrainer un enfant à partir de 28 euros par mois, soit 9,52 € après réduction fiscale. Naturellement, vous pouvez aussi donner davantage. Ce soutien supplémentaire ne sera pas affecté à votre parrainage mais à un fonds dédié au financement de nos actions prioritaires dans les domaines de la santé, de l’éducation…Certaines personnes décident aussi de parrainer plusieurs enfants.

Combien de temps dure un parrainage ?

Accompagner le développement d’un enfant et de toute sa communauté ne peut se faire que sur la durée. L’idéal est donc de pouvoir parrainer l’enfant sur plusieurs années, jusqu’à ses 18 ans ou l’atteinte des objectifs de développement dans sa communauté. Parfois, le parrainage peut s’arrêter avant les 18 ans de l’enfant si, par exemple, Plan International est contraint de partir car la situation de la zone ne permet plus son intervention, notamment en cas de guerre, instabilité politique, déménagements des familles etc…

Vous pouvez également rencontrer des difficultés au cours de votre parrainage. C’est pourquoi vous resterez toujours libre de l’arrêter en contactant notre équipe Relations Donateurs.

Comment parrainer un enfant ?

Je souhaite parrainer un enfant, quelles sont les démarches à suivre ?

Pour devenir parrain ou marraine, vous pouvez faire votre demande de parrainage sur notre site internet.

Après votre inscription vous recevrez un email automatique d’accusé de réception de votre demande. Effectuer vos démarches directement sur notre site internet nous permet de limiter nos frais de gestion et de consacrer plus de fonds en faveur de nos missions sociales sur le terrain.

Néanmoins, si vous préférez faire ces démarches par courrier, vous pouvez faire une demande de brochure d’information qui comprend un coupon de parrainage à nous retourner.

Puis-je choisir l’enfant que je souhaite parrainer ?

Vous pouvez exprimer certaines préférences lors de votre demande de parrainage : vous pouvez choisir le sexe de l’enfant, sa tranche d’âge, sa zone géographique (Afrique, Amérique Latine, Asie) ou son pays. Vous pouvez sinon laisser choisir Plan International qui vous attribuera le filleul en attente de parrainage depuis le plus longtemps.

Puis-je choisir le pays de l’enfant que je souhaite parrainer ?

Plan International France propose des parrainages dans 36 pays. Vous pouvez exprimer vos préférences pour un continent ou un pays lors de votre demande de parrainage en ligne. Si vous entreprenez vos démarches par courrier, il vous suffit de mentionner le pays que vous souhaitez sur votre bulletin.

J’aimerais parrainer là où il y a le plus de besoins

Tous les pays dans lesquels nous intervenons ont des besoins importants. Si vous souhaitez parrainer là où il y a le plus de besoins, au moment de votre inscription, laissez le soin à Plan International de choisir le pays et/ou le sexe de l’enfant et vous parrainerez l’enfant qui attend un parrain ou une marraine depuis le plus longtemps.

Dans les pays en situation d’urgence (catastrophe naturelle, guerre…), le parrainage est souvent impossible en raison des déplacements de population, de l’instabilité du pays ou de la mobilisation des équipes terrains pour répondre à l’urgence. En revanche, pour répondre à ce type d’urgence, vous pouvez faire un don ponctuel sur notre fonds d’urgence.

Quand vais-je recevoir mon dossier de parrainage ?

Dans les 10 jours qui suivent votre demande de parrainage en ligne complétée, vous recevrez votre dossier de parrainage à votre domicile.

Il comprend 2 photos de votre filleul·e, un résumé de sa situation ainsi que de celle de sa communauté. Vous serez informé·e sur les programmes de développement que Plan International prévoit de réaliser dans l’année. Vous recevrez également un guide du parrainage qui répond à vos principales questions.

Quels modes de paiement proposez-vous ?

Vous pouvez régler votre parrainage par prélèvement automatique sur votre compte bancaire. Plus rapide et plus efficace, ce mode de paiement permet d’envoyer le maximum de fonds sur le terrain car il minimise les frais de gestion.

Pour les autres moyens de règlement, vous pouvez contacter l’équipe Relations Donateurs.

Puis-je effectuer un paiement sur votre site internet en toute confiance ?

Oui. Notre site utilise la solution de paiement Ogone, reconnue comme une plateforme de transactions financières avec des normes de sécurité très élevées. Vous pouvez donc effectuer en toute confiance votre demande de parrainage.

Comment puis-je obtenir la réduction fiscale ?

Plan International France s’engage à vous transmettre par email ou par courrier une fois par an (courant février-mars) votre reçu fiscal récapitulant l’ensemble de vos dons sur l’année écoulée. Vous pouvez déduire 66 % du montant de votre reçu fiscal sur votre déclaration d’impôts. Par exemple, un parrainage de 28 € par mois vous revient à 9,52 € après réduction fiscale.

Mes coordonnées seront-elles communiquées à des tiers ?

Vos coordonnées nous sont indispensables pour vous envoyer les informations concernant votre filleul·e et votre reçu fiscal. Conformément à ses engagements, Plan International France n’échange pas votre adresse avec d’autres associations. C’est donc en toute sécurité que vous pouvez nous communiquer vos adresses postale et électronique ainsi que votre numéro de téléphone, dont le traitement est conforme avec le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD).

Comment savoir si mes dons sont bien utilisés ?

Sachez que plus de 80 % de nos fonds sont reversés à nos missions sociales : pour plus d’informations sur nos comptes, n’hésitez pas à consulter notre page dédiée à la transparence financière. Vous pouvez aussi consulter notre rapport annuel sur les actions menées par Plan International France grâce à vos dons et celui de nos autres donateurs.

Votre filleul·e et vous

Mes dons de parrainage sont-ils reversés directement à mon/ma filleul·e ?

En parrainant un enfant, votre aide est démultipliée car c’est toute sa communauté que vous aidez. En effet, vos dons de parrainage sont transférés par Plan International France au pays de votre filleul·e et sont mis en commun avec tous les dons des autres parrains et marraines. L’équipe de Plan International du pays de votre filleul·e les affecte ensuite à des programmes de développement d’envergure bénéficiant à votre filleul·e mais également à tous les enfants de sa communauté.

Il est important de comprendre que vos dons de parrainage ne sont pas reversés directement à votre filleul·e ou à sa famille. L’ensemble des dons est mutualisé : cela signifie que tous les dons envoyés vers le pays de votre filleul·e sont mis en commun.

Comment savoir ce qui est réalisé grâce à mon parrainage ?

Pour vous permettre de vivre pleinement votre parrainage, vous recevrez tout au long de votre expérience différentes communications de notre part…

Tous les ans, nous vous adressons des nouvelles de votre filleul·e accompagnées de 2 photographies récentes ainsi que des exemples d’actions menées dans la région de votre filleul·e et qui ont profité à toute sa communauté, avec leur descriptif.

Plan Info, notre magazine d’information édité deux fois par an, vous permet également de découvrir nos actions de développement dans le monde.

Vous suivrez aussi régulièrement l’actualité du parrainage grâce à nos newsletters.

A tout moment de l’année, notre équipe Relations Donateurs se tient à votre disposition par mail à relations.donateurs@plan-international.org ou par téléphone au 01 84 87 03 50. Elle connaît bien la région de votre filleul·e et fera le lien avec nos collègues sur le terrain afin de répondre aux diverses questions que vous pourriez vous poser.

Sur votre espace donateur, vous pourrez également retrouver les informations sur votre filleul·e, vos reçus fiscaux, et des actualités sur nos actions dans les différents pays où nous intervenons.

Est-ce que je peux correspondre avec mon/ma filleul·e ?

Vous pouvez écrire à votre filleul·e par email ou par courrier. Dans le cadre de notre charte de protection de l’enfant, toutes les correspondances parrain/marraine-filleul·e transitent par Plan International France.

Rapide, simple et pratique, l’outil d’envoi d’e-mails que nous mettons à votre disposition vous permettra d’échanger plus vite avec votre filleul·e et de joindre facilement des photographies par exemple.

Vous pouvez également échanger avec votre filleul·e par voie postale. Vous envoyez votre lettre affranchie au tarif France à nos bureaux à Pantin et nous nous chargeons de l’acheminer vers le pays de votre filleul·e. Les délais d’envoi sont d’environ 4 à 6 mois.

Dans certains cas, un membre de sa famille ou un bénévole communautaire écrira pour votre filleul·e s’il n’est pas encore en âge d’écrire ou si un de ses proches souhaite aussi participer à vos échanges.

Vous trouverez toutes les informations et les règles liées à la correspondance sur votre espace donateur.

Est-ce que je peux envoyer des cadeaux à mon/ma filleul·e ?

Nous vous encourageons à lui envoyer des lettres, des cartes postales, des dessins ou des photographies, qui sont essentiels pour faire partager à votre filleul·e votre environnement et lui permettre de mieux vous connaître.

Vous ne pouvez pas envoyer de colis à votre filleul·e mais avez la possibilité de joindre des petites attentions symboliques à votre courrier tels que des petits autocollants, des crayons dans la limite de 150 grammes et d’un format A4.

Notre organisation, soucieuse d’agir dans l’intérêt de tous les enfants et en accord avec nos équipes dans le monde entier, limite en effet l’envoi de cadeaux pour des raisons logistiques, douanières et par souci d’équité entre les enfants. Il est important d’avoir une cohésion d’ensemble pour que chacun·e puisse se développer harmonieusement dans les communautés où nous travaillons.

Comment faire si je ne parle pas la langue de mon/ma filleul·e ?

Vous pouvez communiquer en Français dans beaucoup de pays d’Afrique de l’Ouest : Burkina Faso, Benin, Cameroun, Sénégal, Niger, Mali et Togo.

Au Vietnam et à Haïti, les correspondances arrivent à Plan International France avec une traduction en Français mais les enfants ne comprennent pas notre langue (ce qui n’est pas le cas pour les pays d’Afrique de l’Ouest)

Pour tous les autres pays, si vous écrivez en français, Plan International France traduira votre courrier avant de l’envoyer à votre filleul·e et pour les réponses, vous pourrez nous demander la traduction du courrier de votre filleul·e en français (service gratuit).

Sachez enfin, que vos courriers pour l’Amérique Latine peuvent être écrits indifféremment en Espagnol ou en Anglais.

Puis-je rendre visite à mon/ma filleul·e ?

S’il vous est possible d’entreprendre le voyage, nous vous encourageons à rendre visite à votre filleul·e et à sa famille. A cette occasion vous aurez quelques heures pour découvrir concrètement les programmes et les réalisations de Plan International sur le terrain et mesurer l’impact de votre parrainage.

N’hésitez pas à contacter notre équipe Relations Donateurs quelques mois avant la visite, elle vous aidera à planifier votre visite. Actuellement, à cause de la pandémie, les visites sont suspendues jusqu’à nouvel ordre sur décision de Plan International.

Comment se passe la visite ?

Notre équipe Relations Donateurs vous aidera à organiser cette visite d’une journée maximum. Prévenez-nous 2 à 3 mois à l’avance. Ce délai est indispensable pour préparer votre visite et nous coordonner avec le bureau local de Plan International et avec la famille de votre filleul·e. Sur place, un membre de notre équipe vous fera visiter les programmes en cours de réalisation ou déjà finalisés et facilitera votre rencontre avec votre filleul·e et sa famille. La rencontre ne se fera pas dans l’habitation de la famille mais dans un espace communautaire.

Vous pouvez lire les témoignages de plusieurs de nos parrains et marraines qui ont rendu visite à leur filleul·e. Découvrez celui de Michèle et Hervé ici.

Je souhaite arrêter mon parrainage, comment faire ?

Si à un moment donné, vous souhaitez arrêter votre parrainage, pour une raison ou pour une autre, vous pouvez y mettre un terme en contactant notre équipe Relations Donateurs. Plan International s’efforcera alors de trouver un nouveau parrain ou une autre marraine à l’enfant.

Que se passe t-il lors que le parrainage s’arrête ? Est-ce je peux rester en contact avec mon/ma filleul·e ?

A la fin du parrainage, l’équipe de Plan International ne peut plus faire le suivi des communications de votre filleul·e. Et nous ne pouvons pas continuer à lui transmettre vos courriers car notre travail se concentre sur le suivi des enfants parrainés.

De plus, il n’est pas envisageable d’avoir l’adresse personnelle de votre filleul·e car ses coordonnées comme les vôtres doivent rester confidentielles en accord avec notre charte de protection de l’enfant (sauf cas exceptionnels). Pour plus de précisions, merci de contacter notre équipe Relations Donateurs.

Est-ce que mon/ma filleul·e continue de bénéficier du soutien de Plan International si je décide d’arrêter mon parrainage ?

Lorsque vous êtes contraint·e d’arrêter votre parrainage, l’équipe de Plan International s’efforce de trouver rapidement un autre parrain ou une marraine pour l’enfant. L’enfant peut continuer à participer aux programmes de développement de Plan International car les programmes sont proposés à tous les enfants, qu’ils soient ou non parrainés.

Le don

Comment soutenir Plan International France autrement ?

Vous pouvez également choisir de soutenir nos actions, sans pour autant parrainer un enfant, en devenant donateur régulier. Chaque mois vos dons participent à financer nos actions prioritaires en faveur de l’éducation des enfants et des jeunes, et de l’égalité pour les filles. Nous pouvons ainsi compter sur des ressources mensualisées afin de planifier et de sécuriser nos programmes dans la durée.

Retrouvez plus d’informations ici.

Comment faire un don régulier ?

Pour choisir le don régulier, rien de plus simple ! Il suffit de vous rendre sur notre formulaire en ligne. Vous aurez le choix concernant le montant du don et la fréquence.
Une fois votre don effectué, vous recevrez un email automatique d’accusé de réception de votre engagement.

Effectuer vos démarches directement sur notre site internet nous permet de limiter nos frais de gestion et de consacrer plus de fonds en faveur de nos missions sociales sur le terrain.

Comment sont utilisés vos dons ?

Sachez que plus de 80 % de nos fonds sont affectés à nos missions sociales : pour plus d’informations sur nos comptes, n’hésitez pas à consulter notre page dédiée à la transparence financière.

Vous pouvez aussi consulter notre rapport annuel sur les actions menées par Plan International France grâce à vos dons et celui de nos autres donateurs.

Comment suspendre mon prélèvement ?

Nous sommes conscients que vous pouvez rencontrer des difficultés financières, c’est pourquoi vous pouvez opter à tout moment pour une suspension de votre engagement (pendant 4 mois max) ou tout simplement arrêter vos versements par simple courrier.

Vous avez aussi la possibilité de modifier le montant ou la périodicité de votre soutien, en contactant notre équipe Relations Donateurs.

Comment savoir ce qui est réalisé grâce à mon don ?

Vos dons sont mutualisés et affectés à un ensemble de programmes, ce qui permet à Plan International d’intervenir en continu et à tout moment là où les besoins sont les plus importants. Vous trouverez sur notre site quelques exemples de programmes menés dans nos pays d’intervention.

Le legs

Suis-je obligé de consulter un notaire pour faire un legs à Plan International ?

Non, pour léguer à une association, vous n’êtes pas obligé de faire appel aux services d’un notaire. Vous pouvez rédiger vous-même votre testament et le remettre à une personne de confiance ou à l’association bénéficiaire qui le conservera.
Le testament est le support écrit qui vous permet de prévoir et organiser votre succession en formalisant un legs. Il est possible de le modifier autant de fois que vous le souhaitez, en le réécrivant ou en y ajoutant simplement une mention, appelée « codicille » ; vous pouvez même l’annuler.

Vous pouvez établir un testament authentique, rédigé par votre notaire, sous votre dictée, en présence d’un autre notaire ou de deux témoins. Cette procédure peu couteuse est également plus sécurisée.

Vous pouvez également rédiger vous-même votre testament, il s’agit alors d’un testament olographe. Vous devrez respecter certaines règles pour qu’il soit valide aux yeux de la loi : écrit, daté et signé de votre main, vous rédigez dans son intégralité ce document.
Authentique ou olographe, nous vous conseillons de recourir aux conseils d’un notaire et de faire enregistrer par celui-ci votre testament au Fichier Central des Dispositions de Dernières Volontés, afin qu’il soit facilement retrouvable.

A quel âge dois-je rédiger mon testament ?

Toute personne majeure peut rédiger un testament, et ce à tout moment, tout au long de sa vie.

Si je ne suis pas riche, puis-je léguer à une fondation ?

Quelle que soit la valeur de votre patrimoine, vous pouvez en léguer tout ou partie à une fondation comme Plan International France. C’est grâce à la générosité de chacun·e que nous pouvons améliorer les conditions de vie des enfants et des jeunes les plus exclus.

Faire un legs, c’est compliqué ?

Il est très simple de faire un legs, pour cela il suffit de rédiger un testament. Vous pouvez le rédiger vous-même ou demander à un notaire de le rédiger pour vous. Nous vous recommandons dans les deux cas de faire enregistrer votre testament par un notaire au Fichier Central des Dispositions de Dernières Volontés.

Le legs peut-il concerner autre chose que de l’argent ?

Un legs peut concerner l’ensemble de votre patrimoine : biens mobiliers, biens immobiliers, liquidités, actions, …

J’ai des enfants, puis-je léguer une partie de mon patrimoine à quelqu’un d’autre ?

Une part de votre patrimoine revient de droit à vos enfants ou, à défaut, à votre conjoint, c’est ce qu’on appelle la réserve héréditaire. La part restante, que vous pouvez léguer à Plan International France, est appelée quotité disponible. Si vous n’avez ni enfant ni conjoint, vous avez cette liberté sur la totalité de votre patrimoine.

Si je n’ai pas d’enfant, à mon décès, mon patrimoine revient-il à l’Etat ?

Oui, en l’absence de testament, si le défunt se trouve sans héritiers jusqu’au cinquième degré, ses biens reviennent alors à l’État.

Que touchera réellement Plan International France si je lui fais un legs ?

Plan International France étant une fondation reconnue d’utilité publique, elle est exonérée des droits de succession et de mutation. Ainsi, ce que vous décidez de léguer à Plan International France lui revient dans son intégralité.

Comment gérez-vous la vente des biens immobiliers qui vous sont légués ?

L’objectif est de toujours trouver le meilleur prix pour les biens que nous avons à vendre. Plan International France fait systématiquement estimer les immeubles par des professionnels et fait appel à plusieurs agences immobilières. Si les offres nous semblent sous-évaluées, nous préférons retarder la vente.

Je souhaite vous léguer des œuvre d’une grande valeur. Vous chargez-vous de les vendre ?

Lorsqu’une succession est composée d’œuvres d’art ou d’œuvres de valeur, nous faisons en sorte que ces œuvres soient estimées à leur juste valeur en faisant appel à des spécialistes. L’objectif est toujours d’en tirer le meilleur prix afin que nous puissions financer nos actions.

La donation

Je souhaiterais faire bénéficier de mes actions et obligations à Plan International France pour une période donnée. Est-ce possible ?

Vous pouvez réaliser une donation temporaire d’usufruit à Plan International France. Plan International France aura les dividendes ou intérêts durant 3 ans minimum. Pendant cette période, les intérêts et les dividendes de ces actions et obligation sortent de votre patrimoine.

J’aimerais vous donner ma maison mais je vis encore dedans, est-ce possible ?

Rien ne vous empêche d’anticiper votre testament. Vous pouvez faire une donation de votre maison à Plan International France de votre vivant, en vous réservant l’usufruit ou un simple droit d’usage et d’habitation, c’est-à-dire, notamment, le droit d’y vivre.

L’assurance-vie

Je souhaite contracter une assurance-vie au bénéfice de Plan International France, cependant je souhaite rester libre de modifier le bénéficiaire ou d’utiliser le capital, est-ce possible ?

Lors de la signature d’un contrat d’assurance-vie, vous restez libre de toute modification ultérieure. Vous pouvez modifier le bénéficiaire et/ou disposer du capital à tout moment en informant l’assureur.

Lors de mon décès, comment serez-vous informés de l’existence du contrat d’assurance-vie que j’ai contracté en faveur de Plan International France ?

Nous sommes informés de l’existence d’une assurance-vie en faveur de notre fondation par courrier de la compagnie d’assurance ou de la banque où ce contrat a été souscrit. Pour éviter tout retard dans la communication de l’assureur ou du banquier, vous pouvez nous informer de son existence en nous communiquant le nom de la compagnie ainsi que le numéro de contrat. Cette information ne vous empêche pas de modifier la clause bénéficiaire, à tout moment, si vous le souhaitez.

Suivez-nous

Sur instagram