.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col

Le Forum Génération Égalité, organisé par ONU Femmes et co-présidé par la France et le Mexique, se tient à Paris du 30 juin au 2 juillet 2021. 26 ans après la conférence de Pékin, cet évènement constitue une occasion historique de faire progresser l’égalité de genre. L’ONG Plan International France appelle les gouvernements à prendre des engagements forts en faveur des droits des filles et des adolescentes lors de ce rassemblement mondial.

Premier sommet mondial depuis 1995 qui porte exclusivement sur les droits des filles, des adolescentes et des femmes, le Forum Génération Égalité rassemble chef·fe·s d’États, entreprises, société civile féministe et mouvements de jeunesses. À cette occasion, l’ONG Plan International France porte ses recommandations en faveur des droits des adolescentes auprès des gouvernements.

L’ÉDUCATION DES ADOLESCENTES AU CŒUR DU FORUM

11 millions de filles risquent de ne pas retourner à l’école en raison de la pandémie. L’accès à l’éducation constitue pourtant un droit fondamental, ainsi qu’un puissant levier d’émancipation et d’égalité entre les filles et les garçons. L’école permet aux adolescentes de développer leur leadership et de participer aux décisions qui les concernent. Grâce à l’éducation, elles peuvent bénéficier des mêmes opportunités que les garçons de leur âge. 

L’ONG Plan International France demande aux États de garantir l’accès à l’éducation et à la formation professionnelle pour tous·tes les jeunes, en particulier les filles et les adolescentes. Nous appelons le gouvernement français à allouer 500 millions d’euros au Partenariat mondial pour l’éducation pour les 5 prochaines années.

GARANTIR L’ACCÈS À L’ÉDUCATION COMPLÈTE À LA SEXUALITÉ

L’absence d’éducation complète à la sexualité compromet la scolarisation des filles. Les mariage d’enfants et les grossesses précoces sont à l’origine de près de 15 à 33 % des décrochages scolaires chez les adolescentes. 

« Je veux vivre dans une société où toutes les filles ont accès aux informations essentielles pour faire des choix éclairés sur leur propre sexualité ! », scande Chanceline, militante béninoise pour l’éducation des filles et partenaire de l’ONG. L’éducation complète à la sexualité est fondamentale pour protéger le bien-être, la santé et l’apprentissage des adolescentes. Plan International France demande aux gouvernements de financer une éducation complète à la sexualité pour tous·tes les jeunes, à l’école et en dehors.

ENCOURAGER LE LEADERSHIP ET LA PARTICIPATION DES ADOLESCENTES

Les organisations de défense des droits des filles et des femmes ne reçoivent que 0,1 % du total de l’aide publique au développement. « Les discours ne suffisent pas, il faut passer à l’acter ! », interpelle Hadja, militante contre les violences de genre en Guinée et partenaire de l’ONG Plan International France. Il faut augmenter les financements alloués aux organisations de jeunesse, en particulier celles dirigées par des adolescentes, pour leur permettre de poursuivre leur combat en faveur de l’égalité de genre.

Plan International France appelle les gouvernements à inscrire la participation et le leadership des adolescentes au cœur du Forum Génération Égalité. Les voix des adolescentes doivent être entendues et leurs recommandations prises en compte dans toutes les décisions qui les concernent. 

Retrouvez l’ensemble des recommandations expliquées par Laura Audouard, chargée de plaidoyer au sein de l’ONG Plan International France. 

 

 

 

Suivez-nous

Sur instagram