.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col

Chaque jour, plus de 800 femmes meurent de conditions liées à leurs grossesses ou à l’accouchement. 99 % des décès ont lieu dans des pays en développement. Plan International sauvent la vie des femmes et de leurs bébés à Haïti grâce à une ambulance toute équipée qui les emmène à l’hôpital.

La plupart des décès lors de l’accouchement sont liés à des complications qui auraient pu être évitées grâce à l’accès à des soins obstétricaux. 
Dans les pays où le taux de mortalité maternelle est élevé, l’accès à des soins et des services de santé maternelle peut être restreint car les femmes sont discriminées et ont un statut social inférieur aux hommes. 

À Haïti, toutes les 100 000 naissances, 630 femmes meurent à l’accouchement, c’est le taux de mortalité maternelle le plus haut du continent américain.

Plan International a fourni au Centre National Ambulancier (CAN) du pays une ambulance entièrement équipée afin de pouvoir sauver la vie de ces mères et de leurs enfants. Nadya, 28 ans, est ravie de cette initiative. Elle a elle aussi subi des complications à l’accouchement de son premier enfant. « L’ambulance est arrivée dans les temps. Ça a sauvé ma vie et celle de mon bébé. » 

Entre octobre et décembre 2017, l’ambulance équipée a été mobilisée plus de 80 fois, et a sauvé 27 mères et 4 bébés en les emmenant à l’hôpital.   

Suivez-nous

Sur instagram