.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col

J’ai été parrainé, maintenant c’est à moi d’être parrain !

Ousmane a été parrainé pendant toute son enfance avec Plan International au Sénégal. Aujourd’hui militaire dans l’armée française, il a voulu devenir à son tour parrain d’un petit garçon au Sénégal, comme lui quand il était enfant. Pour lui, « en contribuant un petit peu, on aide beaucoup un enfant à s’épanouir. » Témoignage.

POURRIEZ-VOUS NOUS RACONTER COMMENT ÊTES-VOUS DEVENU UN ENFANT PARRAINÉ PAR L’ONG PLAN INTERNATIONAL ?

Quand j’étais petit, je vivais au Sénégal dans un quartier populaire. Les équipes de Plan International étaient présentes et faisaient du porte à porte pour rencontrer les enfants. C’est là que j’ai eu l’occasion d’être parrainé avec Plan International.

POURRIEZ-VOUS NOUS EXPLIQUER CE QUE CELA VOUS A APPORTÉ D’ÊTRE PARRAINÉ ?

Être parrainé a beaucoup contribué à ma vie scolaire au Sénégal !

En effet, je recevais chaque année des fournitures scolaires de Plan International et cela m’a beaucoup aidé pour étudier à l’école primaire.

Mon parrainage m’a permis aussi de connaitre d’autres personnes hors de mon pays, à savoir ma marraine qui résidait aux Pays-Bas.

DEVENU ADULTE APRÈS AVOIR ÉTÉ PARRAINÉ AVEC PLAN INTERNATIONAL, AVEZ-VOUS RÉALISÉ VOS RÊVES ?

Actuellement je suis dans l’armée française. C’est un rêve de gamin qui s’est réalisé ; depuis tout petit je voulais devenir militaire. J’étais venu en France pour les études et dès que j’ai eu l’occasion de m’engager dans l’armée, je n’ai pas hésité et jusqu’à présent tout se passe bien.

PLAN INTERNATIONAL MUTUALISE LES DONS MENSUELS DES MARRAINES ET PARRAINS POUR METTRE EN ŒUVRE DES PROJETS QUI BÉNÉFICIENT À TOUTE LA COMMUNAUTÉ DES FILLEUL·E·S. DANS VOTRE CAS, QUELS PROJETS ONT ÉTÉ RÉALISÉS DANS VOTRE COMMUNAUTÉ AU SÉNÉGAL ?

Plan International a beaucoup contribué à l’éducation des enfants de ma communauté !

En effet, l’organisation a construit un centre d’éveil communautaire pour le quartier pour que les enfants suivent leur cursus préscolaire. Des journées de sensibilisation ont été organisées plusieurs fois sur les droits des enfants.

AVEZ-VOUS ÉCHANGÉ DES COURRIERS AVEC VOTRE MARRAINE ? EST-ELLE VENUE VOUS RENDRE VISITE ? RACONTEZ-NOUS 

Ma marraine habitait aux Pays-Bas. On a échangé plusieurs fois des courriers et c’était un grand plaisir quand je recevais une lettre d’elle. Je ne l’ai jamais rencontrée mais elle m’a une fois envoyé un maillot de foot* de son pays car elle savait que j’étais fan de foot !

ET MAINTENANT VOUS VOILÀ PARRAIN À VOTRE TOUR ! POURQUOI ?

Depuis tout petit, je m’étais juré de devenir parrain, et de soutenir la petite enfance avec Plan International ou l’Unicef. Dès que l’occasion s’est présentée, je n’ai pas hésité à parrainer un enfant du Sénégal.

QUE SAVEZ-VOUS DE VOTRE PETIT FILLEUL ?

Mon filleul se nomme Mamadou. C’est un enfant qui habite dans la région de Kaolack au sud ouest du pays. Il est scolarisé et vit avec ses parents et ses frères !

AVEZ-VOUS DÉJÀ ÉCHANGÉ DES COURRIERS AVEC LUI ? AVEZ-VOUS PRÉVU D’ALLER LUI RENDRE VISITE ?

On a eu l’occasion d’échanger des courriers par le biais de sa maman et c’était un plaisir de recevoir sa lettre. J’ai constaté qu’on avait des points communs, à savoir le football et l’armée, car il veut devenir militaire aussi.

Je compte lui rendre visite cette année quand j’irai en vacances au Sénégal.

QU’EST-CE QUE LE PARRAINAGE APPORTE À VOTRE FILLEUL ET À SA COMMUNAUTÉ ?

Le parrainage permet à mon filleul de recevoir des fournitures scolaires et d’être en contact avec le monde extérieur. Cela participe au développement de sa localité par la construction des salles de classe.

QUE PENSEZ-VOUS DU PARRAINAGE AVEC PLAN INTERNATIONAL ?

Le parrainage avec Plan International est à saluer. Il contribue énormément à la réussite des enfants au niveau de leurs études, moi en premier ! C’est quelque chose de palpable car les actions de Plan International donnent des résultats au niveau des localités. Et toute une population en bénéficie, et tout particulièrement les enfants.

QUELLE SATISFACTION EN TIREZ-VOUS ?

J’en tire une grande satisfaction car cela m’a permis d’avancer, d’avoir envie d’aider, de connaitre d’autres personnes et de pouvoir à mon tour contribuer au développement et l’épanouissement d’un enfant. Je tiens à remercier Plan International pour son professionnalisme. Ma mère a été très contente quand je lui ai annoncé que je suis devenu parrain, car elle me disait souvent « essaie de faire pareil quand tu seras grand. »

QUEL MESSAGE AIMERIEZ-VOUS FAIRE PASSER AUX FRANÇAIS POUR LES INCITER À PARRAINER UN ENFANT AVEC PLAN INTERNATIONAL ?

Je lance un appel à tous les français pour parrainer un enfant du monde car, en contribuant un petit peu, on aide beaucoup un enfant à s’épanouir.

* Depuis juillet 2010, les cadeaux sont limités à 150 gr, et on ne peut plus envoyer de textile.

Suivez-nous

Sur instagram