.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col

Plan International est profondément préoccupé par l’escalade des hostilités en Ukraine qui met en danger la vie et le bien-être des enfants. Ce conflit constitue une menace majeure pour la vie humaine et entraînera de nouvelles souffrances pour le peuple ukrainien.

Unni Krishnan, Directeur humanitaire mondial de Plan International, a déclaré : « Nos pensées vont aujourd’hui aux enfants et aux jeunes d’Ukraine. Nous sommes inquiet·ète·s pour leur vie et leur bien-être. Nous sommes profondément attristé·e·s de constater la terrible escalade du conflit et les tirs d’armes lourdes. Nous nous joignons ainsi à l’appel international en faveur d’une cessation immédiate des hostilités. 

Nous demandons immédiatement à toutes les parties de respecter les obligations qui leur incombent en vertu du droit international humanitaire et des droits humains, et de garantir la protection des enfants contre toute atteinte. À aucun moment, les parties ne doivent s’attaquer aux équipements dont les enfants ont besoin, tels que les services de santé, les écoles, l’eau et l’approvisionnement vital en électricité qui est nécessaire pour garder les enfants au chaud. » 

Les familles qui sont forcées de quitter leur foyer doivent être autorisées à chercher refuge et soutien. Tous les pays doivent s’engager à respecter leurs obligations au titre de la Convention des Nations unies relative au statut des réfugiés. Le principe de non-refoulement doit être respecté, ce qui signifie que personne ne doit être renvoyé dans un pays où il risque d’être blessé. 

L’escalade des hostilités fait payer un lourd tribut au bien-être physique et mental et au niveau de vie des enfants, des femmes et des autres personnes qui ont un besoin urgent d’aide humanitaire. 

La protection, notamment la protection des enfants et la prévention de la violence sexiste, l’accès à l’eau, à la nourriture et aux services de santé, ainsi que l’éducation figurent parmi les besoins les plus importants, en particulier pour les familles déplacées de leur domicile. L’escalade militaire pourrait entraîner une augmentation de la traite des personnes, en particulier des femmes et des enfants. 

Plan International demande impérativement à toutes les autorités concernées de respecter les droits des enfants et l’accès humanitaire des organisations apportant leur soutien aux communautés dans les zones touchées

Suivez-nous

Sur instagram