.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col

Mon engagement pour les droits des filles à travers le parrainage

Élisabeth, jeune retraitée de 63 ans et grand-mère de 3 petits-enfants, évoque son engagement pour les droits des filles à travers son parrainage.

« Ma petite filleule habite au Burkina Faso, elle a maintenant 7 ans et s’appelle Wendkouni Rose Ingrid !

J’ai choisi de parrainer spécifiquement une fille car, depuis très longtemps, je suis convaincue que la scolarisation des filles est l’un des leviers les plus efficaces pour faire évoluer le monde au meilleur bénéfice des femmes et des hommes qui l’habitent.

J’aime beaucoup recevoir des courriers de ma filleule. Comme elle ne sait pas encore écrire, elle m’envoie des dessins et sa maman me donne des nouvelles de sa famille et de sa communauté. Elle me pose aussi des questions sur notre vie quotidienne en France. De mon côté, je suis contente de féliciter Wendkouni Rose Ingrid de ses notes à l’école et de lui envoyer photos ou petits cadeaux.

Par ailleurs, le rapport annuel que m’envoie Plan International m’a permis de découvrir le Burkina Faso et de suivre année après année les évolutions dans la communauté de Wendkouni Rose Ingrid. J’y trouve également des informations sur les actions que Plan International a pu mener sur place grâce, notamment, à mon soutien.

« L’un des leviers pour faire évoluer le monde est la scolarisation des filles » 

Le parrainage avec Plan International me permet de personnaliser mon aide. Je pense qu’il valorise aussi ma petite filleule, lui donne confiance en elle et lui fait (un petit peu) découvrir un autre mode de vie. »

Suivez-nous

Sur instagram