Dans les pays en développement, 40 % des enfants handicapé·e·s ne vont pas à l’école primaire. Pour leur permettre d’avoir un avenir meilleur, sans discrimination, Plan International met en place des actions pour qu’ils et elles soient scolarisé·e·s et puissent sortir de l’isolement.

Plan International agit pour l’éducation des enfants handicapés

Quand l’école est inaccessible 

Les filles et les garçons handicapé·e·s sont 10 fois moins susceptibles d’être scolarisé·e·s que les autres enfants.

Dans les pays en développement, les causes de déscolarisation pour ces enfants sont nombreuses :

Le niveau de l’enseignement reçu par les enfants handicapé·e·s est souvent inférieur à celui de leurs camarades ou ne leur permet pas d’apprendre correctement. Particulièrement pour celles et ceux qui souffrent d’un handicap grave qui nécessite une assistance spécialisée quotidienne. 

« Avant, il arrivait que les élèves se moquent des enfants handicapés et les excluent. Mais aujourd’hui, grâce à notre formation sur l’éducation inclusive, ces mêmes élèves les aident à s’intégrer », explique Diana, membre d’un club de sensibilisation au handicap au Malawi.

Un double défi pour les filles 

fille et handicapée double défi

Les filles handicapées sont davantage victimes d’exclusion et d’injustices en raison de leur handicap et de leur sexe.
Elles ont encore moins de chances d’aller à l’école et sont souvent considérées comme un fardeau pour leur famille. Au niveau communautaire, elles sont perçues comme des membres non productifs de la société.

« Notre principal problème est que nous sommes différentes des autres. Et comme en plus nous sommes malvoyantes, ils n’hésitent pas à nous persécuter », raconte Laxmi, 12 ans, souffrant d’albinisme, au Népal.

Beaucoup de filles handicapées sont totalement ignorantes de leurs droits, notamment en matière de santé sexuelle et reproductive. 
Elles courent alors les pires dangers car elles ne savent souvent pas comment se protéger des abus, de l’exploitation sexuelle, des grossesses non désirées et des maladies sexuellement transmissibles. 

Donner aux filles une scolarité qui répond à leurs besoins peut jouer un rôle fondamental dans la lutte contre les causes profondes des discriminations auxquelles elles sont confrontées.

Une éducation inclusive et de qualité pour toutes et tous

L’éducation inclusive, qu’est-ce que c’est ?

Agir pour une éducation inclusive c’est permettre à tous les enfants de pouvoir apprendre ensemble dans la même école. C’est également éliminer tous les obstacles et discriminations qui pourraient nuire à leur participation et à leurs résultats.

Les enfants et les jeunes doivent pouvoir intégrer ou réintégrer le système scolaire à tout moment et accéder à des possibilités d’apprentissage tout au long de leur vie. 

Le handicap demeure l’une des principales causes d’exclusion mais les enfants peuvent être aussi discriminé·e·s en raison de leur sexe, leur origine ethnique, leur religion ou leur milieu social… 

permettre aux enfants handicapés d'aller à l'école

Plan International s’engage à ce que chaque enfant reçoive une éducation inclusive et de qualité

« Tous les jours, je rampais pendant une heure pour aller à l’école qui n’est pourtant qu’à 400 mètres de chez moi. J’arrivais toujours en retard. Plan International m’a donné un fauteuil roulant et depuis, j’arrive très rapidement et toujours à l’heure à l’école », raconte Michael, 14 ans, en Centrafrique. 

Nous aidons les enfants handicapé·e·s à aller à l’école dans plus de 40 pays, nos actions consistent à :

De plus, grâce au parrainage, nous luttons pour l’éducation des enfants handicapé·e·s en sensibilisant les communautés et en les invitant à changer de regard sur le handicap.

Suivez-nous

Sur instagram