Lynn Chinene est responsable régionale du programme 18+ au sein de Plan International Zambie.

En Zambie, les mariages d’enfants affectent-ils les filles ?

En Zambie, comme sur le reste du continent africain, les mariages d’enfants frappent en grande majorité les filles. 1 fille sur 3 est mariée avant l’âge de 18 ans. On constate cependant de fortes disparités entre les zones urbaines et rurales. Dans les provinces reculées de l’Est du pays, 60 % des filles sont mariées avant leurs 18 ans, soit le double de la prévalence nationale.

Pourquoi les filles sont-elles mariées si jeunes ?

La pauvreté constitue un facteur déterminant. Plus de 50 % de la population en Zambie vit sous le seuil de pauvreté, avec moins de 2 $ par jour. La dot des filles constitue une source de revenus. Au-delà de l’aspect financier, la pratique du mariage d’enfants reste profondément enracinée dans la société et les mentalités. Traditionnellement, les adolescentes pubères sont considérées comme « prêtes » à être mariées. Certaines croyances encouragent les veufs à s’unir avec de très jeunes filles afin de se purifier.

Quelles sont les conséquences des mariages précoces ?

Les conséquences sur la vie des filles sont catastrophiques ! Les mariages d’enfants entraînent de nombreuses grossesses précoces, qui constituent la 2ème cause de décès des adolescentes entre 15 et 19 ans. Cette pratique les expose davantage aux risques de violences physiques, psychologiques et sexuelles. Les filles mariées abandonnent l’école plus jeunes, ce qui perpétue le cercle vicieux de la pauvreté.

Comment le programme 18+ lutte-t-il contre ce fléau ?

Ce programme mené par Plan International dans toute l’Afrique de l’Est et du Sud encourage les échanges sur les mariages d’enfants, les grossesses précoces et l’excision entre les jeunes générations de militant·e·s, les leaders traditionnels et les institutions publiques. Nous exhortons les décideurs et décideuses politiques à criminaliser le mariage d’enfants et à veiller à l’application de la loi. Si rien n’est fait : 150 millions de filles âgées de moins de 18 ans seront mariées d’ici 2030 !

Le programme 18+

Le programme 18+ agit auprès des communautés locales du Malawi, du Mozambique, de la Zambie et du Zimbabwe pour mettre fin aux mariages d’enfants.

À travers divers groupes de discussions, filles et garçons sont sensibilisé·e·s aux dangers de cette pratique néfaste. Les jeunes militant·e·s mènent des actions de plaidoyer auprès des leaders traditionnels et auprès des pouvoirs publics. L’objectif : faire changer les mentalités et mettre en place une législation qui interdit les mariages d’enfants.

Découvrez le témoignage de Lynn

Suivez-nous

Sur instagram