.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col

Le droit à l’éducation est un des principaux droits garantis par la Convention internationale des droits de l’enfant. Mais dans les pays touchés par de graves crises sanitaires ou humanitaires, ce droit est très souvent menacé. Pourtant, l’éducation constitue une étape indispensable à la reconstruction des enfants après un traumatisme.

Les situations d’urgence : un frein majeur à l’éducation

Les catastrophes naturelles, mais aussi les conflits et les bouleversements politiques majeurs menacent les conditions de vie et l’éducation des enfants. Plan International intervient dans 20 pays en situation d’urgence sur 3 continents pour protéger les enfants.

En effet, 1 enfant sur 4 vit dans un pays en conflit ou ravagé par des bouleversements majeurs. Les crises déstabilisent les sociétés et les enfants sont les plus vulnérables en situation d’urgence

Ils font face à de plus grands risques de violences, d’enlèvement et d’être forcés de devenir esclaves ou enfants-soldats. Les filles sont particulièrement exposées aux violences sexuelles et aux mariages forcés.

« Je ne sais pas quand je pourrai retourner en cours. »

Quand les enfants doivent fuir de chez eux ou vivre dans une zone en crise, leur accès à l’éducation également menacé. Dans les camps de réfugiés, les conditions de vie et le manque de sécurité ne leur permettent pas de suivre leur scolarité.

Après une catastrophe naturelle, les écoles ouvertes sont rares, beaucoup sont détruites ou inaccessibles. Certaines servent d’abris temporaires aux habitant·e·s qui ont tout perdu.

« Je ne sais pas quand je pourrai retourner en cours. Notre école est détruite, mes amis sont partis un peu partout, je ne sais pas où ils sont maintenant », confie Selsi, après le séisme qui a frappé son île en Indonésie.

Dans les zones de conflit, les établissements scolaires sont régulièrement pris pour cible par les groupes armés et ne sont plus des endroits sûrs. C’est le cas dans la région du Lac Tchad où le groupe terroriste Boko Haram attaque les écoles notamment pour enlever les filles. Également menacé·e·s, les enseignant·e·s manquent sont souvent absent·e·s.

Donner aux enfants la possibilité d’apprendre

L’UNHCR estime que la moitié des 70,8 millions personnes déplacées de force à travers le monde sont des enfants.

L’ONG Plan International intervient pour permettre aux enfants d’avoir accès à une éducation de qualité :

Offrir une éducation inclusive et de qualité

« J’ai repris mes études grâce à l’école soutenue par Plan International. »

« Maintenant que nous sommes dans un endroit sûr, j’ai repris mes études grâce à l’école soutenue par Plan International. Plus tard, je veux être enseignante », déclare Amal, au Soudan du Sud. 

Nous agissons pour que les enfants aient de nouveau accès à l’éducation et ne prennent pas de retard dans leur scolarité. Nous proposons des solutions à long terme pour que les communautés puissent sortir des crises.

Nous mettons également en place des Espaces pour enfants pour qu’ils jouent ensemble et bénéficient du soutien psychologique de nos équipes. Les enfants peuvent alors se reconstruire après les traumatismes vécus et retrouver leur vie d’enfant. 

Plan International accorde une grande importance à la qualité de l’éducation fournie et à son caractère inclusif

Nous sensibilisons les enseignant·e·s aux questions de genre afin de prendre en compte les besoins spécifiques des filles et de limiter les risques de violences sexuelles. Nous installons des toilettes non-mixtes pour que les filles soient en sécurité à l’école et dans les camps de réfugié·e·s.

Pour nous, l’éducation doit aussi répondre à tous les besoins matériels, psychologiques et sociaux de l’enfant. Pour cela, nous impliquons les enfants et les jeunes dans les décisions qui les concernent. 

COVID-19

Actuellement, nous agissons dans nos pays d’intervention pour lutter contre la propagation du virus Covid-19.

Outre la distribution de kits d’hygiène dans les communautés, nous travaillons à ce que les enfants puissent continuer d’avoir accès à l’éducation, même à distance. 

Suivez-nous

Sur instagram