.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col

Des inondations meurtrières provoquées par des pluies torrentielles de mousson ont envahi le pays fin mai affectant écoles, hôpitaux et foyers. Plus de 189 000 enfants ont été touchés, beaucoup ont perdu leurs maisons et leurs proches et tentent de se remettre du traumatisme causé par cette catastrophe C’est pourquoi l’ONG Plan International distribue des kits de « retour-à-l’école ». Découvrez notre action !

À la fin du mois de mai, des pluies diluviennes se sont abattues sur le Sri Lanka dans 15 districts sur 25. Près de 500 000 personnes ont été affectées, plus de 160 personnes ont trouvé la mort dans cette catastrophe et près de 100 individus ont été grièvement blessés. Par ailleurs, de nombreuses personnes ont été portées disparues. Les jours qui ont suivi, des inondations ravageuses ont envahi le pays affectant écoles, hôpitaux et foyers. Plus de 189 000 enfants ont été touchés par les inondations, dont beaucoup ont perdu leurs maisons et tentent de se remettre psychologiquement des événements qui ont eu lieu.

« Nous savons par expérience que les enfants sont les premières victimes des catastrophes. Nous continuons à soutenir les communautés touchées par les inondations, mais il est absolument essentiel que nous abordions et priorisions les besoins des enfants, en particulier des filles », déclare Siân Platt, Directeur de Plan International au Sri Lanka.

Il est indispensable que les enfants retournent à l’école rapidement pour poursuivre leur études et retrouver une vie normale après la catastrophe. C’est pourquoi nous distribuons à près de 3 000 écoliers touchés par les inondations et les pluies diluviennes des kits de « retour-à-l’école». Ces kits constitués de fournitures scolaires (cartable, cahiers, stylos, etc…) ont été approuvés par le ministère de l’Éducation.

Par ailleurs, nous travaillons en partenariat avec la première société médiatique du Sri Lanka, le groupe multimédia Derana, qui fournit les kits pour les jeunes enfants des écoles primaires, tandis que nous nous concentrons sur la distribution de kits scolaires aux étudiants du secondaire.

« Les eaux commencent à reculer, et nous voulons aider les enfants et les familles à remonter la pente le plus rapidement possible. Nous savons que la saison de la mousson vient de commencer et que de nouvelles précipitations sont imminentes, c’est pourquoi nous devons travailler rapidement et efficacement pour que les communautés soient préparées, alertes et capables de réduire les risques autant que possible », a déclaré Siân Platt.

Suivez-nous

Sur instagram