.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col

Âgé de 14 ans, Chung est passionné d’électronique. Il est connu dans son village pour son habileté à réparer les radios et les téléphones cassés. Lorsque le premier cas de COVID-19 a été confirmé au Vietnam, Chung a décidé de concevoir un appareil qui pourrait aider à limiter la propagation du virus.

« J’étais malheureux de ne plus aller à l’école et de ne plus voir mes amis et mes professeurs. J’étais obligé de rester à la maison, alors j’ai commencé à faire des recherches sur Internet », explique Chung, enfant parrainé avec Plan International au Vietnam.

Il a décidé d’essayer de réaliser un dispositif automatique de désinfection des mains, simple et pratique. Après avoir dessiné son prototype, il a cherché les pièces en ligne et les a achetées avec ses économies.

Mon dispositif évite tout contact inutile

Cela a pris 15 jours à Chung pour réaliser son premier exemplaire.

« C’est assez simple et ça fonctionne avec un capteur infrarouge. Il suffit de mettre les mains sous le distributeur et le capteur envoie un signal au processeur. Le processeur commande alors à l’appareil de distribuer une quantité prédéterminée de gel. Ce qui évite tout contact inutile comme on peut le voir sur les instructions écrites sur les côtés de l’appareil. Comme seulement 2 à 3 secondes sont nécessaires pour récupérer le gel, les habitant·e·s n’hésitent pas à se désinfecter les mains souvent. »

Le dispositif de Chung a été placé bien en évidence dans le bureau du Comité populaire de la communauté. « Chaque fois que je vais au bureau, je me désinfecte les mains avec cette machine. Je n’ai pas besoin d’appuyer sur un bouton. Je pense que c’est une très bonne initiative qui a un grand effet sur la prévention de la maladie », a déclaré Mme Phong.

Ce dispositif devrait aussi bénéficier aux villages alentour

Quand le prototype a été au point, Chung a demandé à ses parents l’autorisation de le présenter au Comité populaire local de son village.

« J’ai conçu cet appareil pour aider à prévenir la propagation du COVID-19, afin que la vie revienne vite à la normale. »

M. Sy, secrétaire de l’Union des jeunes de la communauté lui a alors attribué un prix pour son travail et son engagement : « Ce distributeur de gel désinfectant automatique pour les mains présente de nombreux avantages et doit être reproduit en de multiples exemplaires. L’Union communale de la jeunesse propose aux syndicats de jeunesse de la région de récompenser Chung pour son implication dans la prévention du COVID-19. »

Plan International se réjouit que l’un de ses filleuls ait fait preuve de tant d’initiative, d’intelligence et de détermination pour aider à préserver la santé de sa communauté et de celles alentour.

Suivez-nous

Sur instagram