.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col

Projets de sensibilisation du
Plan des jeunes

Animation d’ateliers de sensibilisation au sein du Club « Droit et égalité »

Le Comité du Plan des jeunes a accompagné Mathilda dans la création du Club de débats « Droit et égalité ». Aujourd’hui, au lycée Jules Ferry de Conflans-Sainte-Honorine, ce sont Oxann et Noam, membres du Plan des jeunes, qui réunissent les lycéen·ne·s tous les vendredis soirs pour débattre sur des enjeux actuels.  Les jeunes invitent à leurs ateliers des membres de la société civile et interpellent parfois des décideur·se·s politiques (au Sénat en juillet 2021, ou lors du forum 3Zéro en septembre 2021). Chaque année, le Comité participe à un débat du Club. En janvier 2022, le thème était « sommes-nous tous égaux face à la réussite ? ». L’occasion de parler d’accès à l’éducation, d’inégalités de genre, en argumentant avec des chiffres sur la situation dans les pays en développement.

Projet de sensibilisation sur les violences de genre en milieu scolaire au Bénin

Les jeunes du Comité du Plan des Jeunes ont sollicité les équipes de Plan International Bénin afin de collecter des données sur les violences de genre en milieu scolaire. En juin 2021, ont été recueillis au Bénin des photos, vidéos et audios auprès de parents d’élèves, professeur·e·s, élèves et éducateur·rice·s. Ces supports vont permettre au Comité du Plan des Jeunes de développer des outils pédagogiques et de communication pour sensibiliser leurs pairs et le grand public en France. Des échanges à distance ont permis aux jeunes en France de mieux comprendre le travail des équipes au Bénin.

Animation d’un atelier de sensibilisation à l’engagement avec « YAKA »

Des membres du Comité du Plan des jeunes ont rencontré en 2019 des membres de Yes Akademia, une association dédiée à l’engagement citoyen des jeunes à travers la solidarité internationale . L’atelier de rencontre a permis de sensibiliser aux enjeux d’engagement des jeunesses. D’une part, les membres du Plan des jeunes ont partagé leurs expériences d’engagement pour défendre l’égalité filles-garçons dans les pays en développement auprès de jeunes en France. D’autre part, les jeunes de YAKA ont présenté leur implication sur des projets de solidarité internationale incluant pour la plupart des voyages à l’étranger sur des activités de développement local. L’occasion d’interroger le lien entre solidarité locale et internationale et de repenser les différentes formes d’engagement.

Les projets lauréats de 2022

CHANGEONS LES REGLES !

Le projet, mené par Horoh, vise à sensibiliser les jeunes lycéen·ne·s d’Île-de-France sur le manque d’accès à l’éducation des filles dans les pays à faible et moyen revenu. L’accès à l’éducation, à la santé, à l’hygiène menstruelle et la lutte contre les stéréotypes de genre sont liés. Pendant leurs règles, de nombreuses filles et jeunes femmes sont confrontées à des discriminations et à des préjugés. À travers un atelier informatif, ludique et collaboratif, le projet souhaite mettre la question des règles sur la table et déconstruire les préjugés et tabous liés aux règles pour dire qu’aucune fille ne devrait manquer l’école en raison de son genre.

SPOR’FILLES

Le projet, porté par Amina, pour l’association HAND’JOY, favorise l’inclusion sociale et prône l’égalité des chances à travers le sport, les sportives et les sportifs ainsi que l’évènementiel sportif. Ce projet consiste à sensibiliser et à encourager les filles à la pratique d’activités physiques et sportives en proposant dans des écoles primaires et des collèges de Seine-Saint-Denis des activités sportives ainsi que des témoignages de sportives et d’actrices du monde du sport, de différents horizons. Le sport représente un réel vecteur d’inclusion sociale :  les interventions et les échanges auprès des jeunes permettront de le révéler.

Parrain de coeur

Le projet, porté par Pauline et Carl de l’association Les Amis de Creuset, permettra à des étudiant·e·s d’Ile-de-France de correspondre avec des enfants pris en charge par l’ONG Creuset au Togo. Tout au long de l’année, elles et ils suivront des ateliers de sensibilisation et de formation. L’objectif est d’élargir leurs connaissances sur les enjeux de l’égalité filles-garçons dans les pays en développement et de protection des droits de l’enfant. Ces ateliers seront aussi l’occasion, pour les étudiant·e·s, de mettre en place des projets artistiques et pédagogiques destinés à sensibiliser les enfants sur leurs droits.

Suivez-nous

Sur instagram