La pandémie de COVID-19 est à l’origine d’un véritable retour en arrière dans le domaine de l’éducation des enfants, et des filles en particulier.
Aujourd’hui privé.e.s d’école, beaucoup n’y retourneront jamais.

Les conséquences d’un tel phénomène vont bien au-delà de la baisse du niveau scolaire des enfants et des jeunes : sans la protection de l’école, les filles se retrouvent davantage exposées aux mariages et grossesses précoces, aux violences sexistes, à l’excision etc.

Face à la pandémie qui a privé d’école plus de 1,54 milliard d’enfants, Plan International a participé au développement de l’enseignement à distance, grâce à la radio, pour pallier la fermeture des écoles. L’ONG a aussi encouragé la réouverture des écoles où les mesures d’hygiène et de distanciation sociale pouvaient être respectées.

Aujourd’hui votre soutien est essentiel pour nous permettre de continuer et de renforcer nos actions d’éducation et de développement !

Ensemble, mobilisons-nous pour que chaque enfant puisse vivre sa rentrée des classes !

Suivez-nous

Sur instagram