.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col

Grâce au parrainage, Binta a pu être sensibilisée très jeune à l’importance de l’éducation et au potentiel des filles. Aujourd’hui, à 28 ans, elle travaille pour l’ONG Plan International en Guinée-Bissau sur la cause qu’elle défend depuis toute petite : l’égalité entre les femmes et les hommes.

Être parrainée m’a motivé à continuer mes études

Quand Binta, 28 ans, a rejoint Plan International en Guinée-Bissau, personne ne connaissait son histoire fascinante et le rôle important de l’ONG dans sa vie.

La jeune femme est née dans la région de Bafata dans le centre de la Guinée-Bissau, où le taux de natalité, les décrochages scolaires, surtout chez les filles, les mariages forcés et les grossesses précoces sont élevés. 

Elle a grandi dans un environnement très pauvre, où l’éducation des garçons est considérée plus importante que celle des filles et où la pratique de l’excision est quotidienne.

Binta est l’une des premières enfants parrainées par Plan International en Guinée-Bissau. Elle se rappelle des lettres et des cadeaux qu’elle recevait de sa marraine, et de ses encouragements à aller à l’école : « Elle a été une véritable source de motivation. Le parrainage m’a vraiment incité à continuer mes études et a permis de financer ma scolarité. » Binta avoue que, sans son soutien, elle n’aurait pas terminé ses études. 

« Le parrainage m’a vraiment incité à continuer mes études et a permis de financer mon éducation. »

Le programme de parrainage mené auprès des enfants et de sa communauté toute entière l’a aidé à forger sa vision du monde et à avoir confiance en elle. 

Être une fille n’est pas une barrière à la réussite

Au travers de notre travail pour l’égalité entre les filles et les garçons, elle a appris qu’être une fille n’est pas une barrière à la réussite et que les filles peuvent aussi bien réussir que les garçons.

Binta dit avoir vu dans nos actions auprès des enfants : « une opportunité d’atteindre l’égalité entre les filles et les garçons et de voir le monde d’une façon différente ». Elle a ensuite décidé de travailler dur pour pouvoir un jour rejoindre l’organisation.

Binta est un exemple pour toutes les filles de sa communauté. Elle a commencé sa vie en tant qu’enfant parrainée et est maintenant très fière de travailler pour l’organisation qui l’a aidée à changer sa vie. 

La jeune femme s’occupe aujourd’hui de l’un des programmes pour l’égalité des sexes mis en place par Plan International en Guinée-Bissau, qui lutte entre autres contre la pratique de l’excision et vise à promouvoir les droits des filles dans les communautés rurales.

Binta sent qu’elle donne désormais quelque chose en retour en aidant les autres filles à comprendre et à lutter pour leurs droits : « Je veux apporter une contribution efficace et changer la façon de penser des gens concernant les filles, pour favoriser le développement de notre société », conclut-elle.

Suivez-nous

Sur instagram