En tant qu’organisation humanitaire qui défend les droits des filles, et plus largement les droits des enfants, l’ONG Plan International France est horrifiée par l’escalade de violences qui a lieu dans la bande de Gaza et en Israël et condamne fermement toutes violences portées sur les populations et infrastructures civiles.

Au 24 octobre, plus de 1 400 personnes auraient été tuées en Israël et près de 6 000 à Gaza. Des milliers d’autres ont été blessées. Près de 2 400 enfants ont été tués et des centaines de milliers d’enfants et de familles de Gaza ont été déplacées.

Rien ne peut justifier le meurtre ou la mutilation d’enfants. Nous condamnons avec la plus grande fermeté les violences qui se déroulent actuellement dans la bande de Gaza et en Israël et appelons toutes les parties concernées à un cessez-le-feu immédiat et complet.

Toutes les parties du conflit doivent se conformer au droit international humanitaire et faire tout ce qui est en leur pouvoir pour préserver la vie et les droits des civil·es, en particulier des enfants. Les infrastructures civiles ne doivent jamais être prises pour cible. Nous appelons toutes les parties impliquées dans le conflit à garantir un accès humanitaire sûr et sans entrave.

En tant qu’organisation luttant pour un monde plus juste qui fait progresser les droits des enfants et l’égalité entre les filles et les garçons, nous demandons instamment à la communauté internationale de se rappeler qu’en cas de guerre et de conflit, les enfants sont toujours des victimes innocentes, et que ce sont eux qui endurent les souffrances les plus profondes.

Tous les enfants ont le droit de vivre à l’abri de la violence et de la peur et il est de la responsabilité collective de la communauté internationale de protéger ce droit. Tout retard pris pour mettre fin à ce conflit dévastateur aura des conséquences profondes pour les enfants, qui perdureront longtemps après la crise immédiate.

Plan International a signé, avec 500 autres organisations, une lettre ouverte appelant à un cessez-le-feu immédiat dans la bande de Gaza et en Israël :

« Les événements de la semaine dernière nous ont conduits au bord d’une catastrophe humanitaire et le monde ne peut plus attendre pour agir. Il en va de notre responsabilité collective. »

Extrait de la lettre ouverte à un cessez-le-feu immédiat dans la bande de Gaza et en Israël, 20 octobre 2023

L’ONG Plan International France appelle à :

Actualités

« Run for girls » : course solidaire féministe à Paris – ONG Plan International France

stickyFranceDroits des fillesPlan International
Run for Girls est la 1ère course solidaire organisée en France pour promouvoir les droits des filles en France et dans le monde, à l’initiative de l’ONG…

Recettes de cuisine Brésil et Colombie

Ingrédients4 filets de poisson blanc (700 grammes environ)Jus d’un citron1 gros oignon coupé en tranches1 poivron rouge coupé en tranches1 poivron vert…

Le garçon qui s’attaque à la discrimination liée aux règles dans son école

IndonésieDroits des fillesSanté menstruelle
En Indonésie, les règles sont un tabou social dont on parle rarement. Processus biologique naturel et normal, signe de bonne santé, les règles continuent…

Parrainée il y a 30 ans par Plan International, Carolyn est aujourd’hui directrice d’un lycée aux Philippines

PhilippinesParrainage
Issue d’un petit village isolé aux Philippines, Carolyn a dû relever de nombreux défis pour terminer ses études, mais a bénéficié du soutien de Plan…

Un micro-trottoir pour sensibiliser sur la précarité menstruelle

Droits des fillesSanté menstruelle
Pour le 28 mai, Journée mondiale de la santé menstruelle, l’ONG Plan International France prépare une campagne de sensibilisation sur la précarité…

Une BD inspirée de la vie d’une ambassadrice de Plan International

Droits des fillesPlan InternationalTravail des enfants
Le 23 mai 2024 sera publiée aux éditions Michel Lafon la bande dessinée Kamalari de Nicolas Antona et Ida, dont l’ONG Plan International France est…