.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col

Selsi a 10 ans. En septembre 2018, un violent séisme et un tsunami ont détruit son île, Célèbes, en Indonésie. Comme elle, beaucoup d’enfants ont été traumatisés.

Plan International les a aidés à retrouver une vie normale. Selsi, elle, rêvait de retourner à l’école.

Le séisme a pris ma meilleure amie, mon école et ma maison

« Je priais dans la salle de prière près de chez moi quand le séisme a frappé, » racontait Selsi, 10 ans. « D’un coup, mon oncle m’a prise par la main. Il m’a expliqué que l’eau commençait à monter. Tout est arrivé si vite ! »

Plus de 6 mois après le séisme de magnitude 7,5 et le tsunami qui ont frappé l’île de Célèbes en Indonésie, la vie des habitant·e·s n’est pas encore revenue à la normale. Au total, 2,4 millions de personnes ont été affectées par la catastrophe, dont 500 000 enfants. 2 077 personnes sont décédées.

Selsi a perdu sa meilleure amie. « Je n’ai pas eu le temps d’attraper la main de mon amie qui priait à côté de moi. Wulan est restée à l’intérieur de la musholla (la salle de prière) et j’ai vu le toit s’écrouler. J’ai pu m’enfuir et sauver ma vie mais pas celle de Wulan », racontait Selsi, incapable de dissimuler la tristesse dans ses yeux.

2 736 écoles ont été détruites dans le pays, laissant 185 000 enfants sans endroit où étudier. Selsi était déconcertée : « Je ne sais pas quand je pourrai retourner en cours. Notre école est détruite, mes amis sont partis un peu partout, je ne sais pas où ils sont maintenant. »

Selsi voulait retourner à l’école et pouvoir apprendre avec ses ami·e·s de son village. Sa maison avait été emportée par le tsunami, elle et sa famille étaient à la rue. Ils vivaient dans un camp qui acceuille les familles réfugiées. 

Rendre aux enfants leur éducation et leur insouciance

Selsi passait ses journées à jouer avec les quelques ami·e·s qu’elle avait rencontré·e·s pendant les activités proposées aux enfants par l’ONG Plan International. En sécurité dans des espaces dédiés, les enfants oublient leur tristesse quelques instants. Ils peuvent être à nouveau des enfants, apprendre et jouer. 9 de ces espaces ont été mis en place dans la région de Sulawesi, au nord de l’île. Ils permettent à des centaines d’enfants de bénéficier de cours et de soutien psychologique.  

En plus de fournir aux enfants un endroit où jouer et où se socialiser en sécurité, Plan International sensibilise les familles à l’importance de l’hygiène, comme le lavage des mains ou l’hygiène menstruelle. 

Nous les aidons également à apprendre comment s’abriter en situation d’urgence. Pour les enfants, un jeu de plateau a été spécialement conçu pour les aider à reconnaitre les signes d’une catastrophe naturelle et leur montrer comment réagir face au danger. 

Les enfants jouent à nouveau ensemble et un sourire réapparaît doucement sur le visage de Selsi. 

Depuis le début de notre intervention en Indonésie, nous veillons à ce que les enfants dont la vie a été bouleversée par le séisme reçoivent tout le soutien dont ils et elles ont besoin et puissent reprendre l’école. 
Des conditions indispensables pour qu’ils et elles se reconstruisent après la catastrophe. 

Suivez-nous

Sur instagram