.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col

À l’occasion de la Journée mondiale de l’alphabétisation, rappelons que plus de 860 millions de personnes, dont 500 millions de femmes, sont encore illettrées dans le monde. Pourtant, l’alphabétisation est un droit humain fondamental qui détermine le développement social, humain et économique de chaque individu et de son pays.

Le point sur l’alphabétisation aujourd’hui

Aujourd’hui, le monde compte 4 milliards d’alphabètes, c’est-à-dire de personnes qui peuvent au moins lire et écrire un exposé simple et bref de faits en rapport avec leur vie quotidienne, tout en le comprenant, d’après la définition donnée par l’ONU en 1958. Et aujourd’hui, 860 millions de personnes, soit 1 personne sur 7, sont illettrées, dont environ 500 millions sont des femmes.

La cause ? Une éducation élémentaire insuffisante, voire inexistante. Les 67,4 millions d’enfants qui ne sont pas scolarisés sont susceptibles de rencontrer de grandes difficultés dans les années à venir (UNESCO).

Des conséquences sur le développement des sociétés

Pourtant, l’alphabétisation est un moteur essentiel du développement durable.

Droit humain fondamental, l’alphabétisation est la base de l’apprentissage qui conditionne le développement de tout individu tout au long de sa vie. Les compétences en lecture et en écriture représentent une condition préalable à l’apprentissage d’un ensemble plus vaste de connaissances, de compétences, d’attitudes et de valeurs nécessaires pour créer des sociétés émancipées et durables.

C’est aussi un instrument d’autonomisation qui améliore la santé, les revenus et les relations que l’on tisse avec le monde extérieur et l’éducation (UNESCO), la clef de la sortie de la pauvreté et de la capacité des individus à faire respecter leurs droits.

Les actions de Plan International en matière d’alphabétisation et d’éducation

C’est pourquoi, Plan International a placé l’accès à l’éducation au cœur de ses priorités, en particulier pour les filles, en s’appuyant sur différents moyens comme :

Nous nous investissons aussi pour l’amélioration de la qualité de l’éducation, avec :

Enfin, nous promouvons l’enregistrement des naissances pour que les enfants puissent disposer de leurs droits fondamentaux, notamment, être inscrits à l’école.

À l’occasion de la Journée mondiale de l’alphabétisation, le Réseau français de la campagne mondiale pour l’éducation, dont Plan International est un membre actif, publie une nouvelle version actualisée de l’Observatoire de l’aide publique française à l’éducation dans les pays en développement.

Ce document vise à effectuer un bilan en amont de l’adoption des objectifs de développement durables (ODD) courant septembre sur la politique de coopération de la France pour l’éducation. Il dénonce le décalage systématique entre le discours et les engagements du gouvernement, ainsi qu’une liste de recommandations à destination des décideurs politiques.

Télécharger le document

Suivez-nous

Sur instagram