.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col

Alors qu’au Kenya 250 000 personnes manquent de nourriture, l’ONG Plan International permet à des milliers d’enfants entre 4 et 6 ans d’avoir un repas à l’école pour manger au moins une fois par jour et pouvoir étudier dans de bonnes conditions.

Nourrir les enfants pour qu’ils continuent d’aller à l’école

Les effets de la sécheresse au Kenya ont été si graves dans le comté de Kilifi au sud du pays que de nombreuses communautés ont perdu leur bétail et les agriculteurs ont connu deux récoltes consécutives improductives.

Aussi, pour permettre aux enfants  de manger au moins une fois par jour pour avoir la force d’aller à l’école et étudier, Plan International et l’agence suédoise de coopération internationale pour le développement ont mis en place un programme d’alimentation à l’école. Prévu au départ pour fournir du riz et des haricots à 7 000 écoliers, il a été étendu depuis à plus de 10 000 enfants.

« Ce programme représente pour nous, les parents, un grand soulagement car nous sommes assurés que nos enfants ont au moins un repas par jour, même en période de disette sévère. »

Auparavant, les responsables des écoles et les parents se démenaient quotidiennement pour que tous les enfants aient au moins un plat consistant à base de sorgho par jour. C’était très difficile car la sécheresse a détruit les récoltes ; même le potager de l’école, qui était une bonne source de nourriture, n’a pas résisté au manque d’eau.

Les enfants retrouvent joie de vivre et énergie

Les enfants sont maintenant très performants

« Les repas réguliers et nourrissants ont fait une énorme différence », observe Purity Kisao dont le fils rentre à la maison satisfait et heureux, car il a mangé à l’école.  « Je suis très content de ce programme et j’espère qu’il sera prolongé pour que nos enfants continuent à être bien nourris. »

Le directeur M. Mwachinga a lui aussi constaté la différence : « Les enfants sont maintenant très performants, non seulement en classe, mais aussi pour les activités de plein air car ils sont bien nourris et ont plus d’énergie. ».

Sur instagram