.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col

Laurent Simon rêvait de faire le tour du monde à vélo. Ce rêve, il a décidé de le vivre avec Plan International.

Après avoir traversé l’Amérique Latine, notre cycliste au grand cœur enfourche de nouveau son vélo, à la découverte, cette fois, du continent africain. Toujours aux couleurs de Plan International, il dédie chaque kilomètre parcouru aux droits des enfants et notamment aux droits des filles. Et comme « les rêves sont faits pour être vécu les yeux grands ouverts », il a parcouru plus de 10 000 km depuis Lille pour atteindre la ville de Saint-Louis, située au nord du Sénégal, où il est enfin arrivé ce mercredi 13 mars.
Un exploit de plus qui annonce le début d’une nouvelle aventure extraordinaire !

Un rêve d’enfant devenu réalité

Laurent Simon grandit à Lille en rêvant qu’un jour il fera le tour du monde à vélo. Son engagement pour notre ONG ne date pas d’hier, déjà à 17 ans, il parraine un enfant au Népal avec Plan International. Et c’est en 2012, qu’il décide de mettre sa passion des voyages et du vélo au profit des droits des enfants et de l’égalité entre les filles et les garçons.

Plus de 100 000 km parcourus en faveur des droits des enfants 

Depuis 2012, Laurent Simon, a parcouru plus de 100 000 km, a visité plus de 107 écoles et rencontré plus de 18 000 enfants, à travers le monde, au profit notre ONG. 

Réaliser ce tour du monde représente bien plus qu’un challenge personnel pour Laurent. Ce qui l’anime par-dessus tout, c’est de se battre pour l’avenir des enfants. 
« Le message que je voudrais faire passer est simple : les dons collectés par l’ONG servent à aider un village, une école, in fine des enfants, et une communauté toute entière. Car c’est l’accès à l’éducation qui permet à une région ou à un pays de sortir de la pauvreté. Grâce à une meilleure formation, les jeunes accèdent plus facilement à un travail décent et les filles à un avenir meilleur. Une meilleure éducation pour ces jeunes les aide aussi à mieux connaître et défendre leurs droits. L’accès à l’éducation est, pour moi, la chose la plus importante qui soit. Chaque effort qui peut être réalisé pour donner la main à un enfant fera la différence », déclare-t-il. 

« Le drapeau des pays des enfants »

Dans chaque pays qu’il visite, Laurent organise son parcours en fonction des différents villages et écoles soutenus par Plan International. Sur son passage, Laurent Simon ne passe pas inaperçu, son grand sourire et sa bannière Plan International attire les foules.

Voyager à vélo est un réel avantage qui lui permet d’être en contact direct avec les populations. Lors de ses multiples rencontres, il parle de notre ONG aux curieux, sensibilise les familles à l’importance de l’éducation de leurs enfants et notamment des filles… Il nous raconte qu’il y a même certaines personnes qui pensent que sa bannière Plan International est un drapeau, et lorsqu’on lui demande de quel drapeau s’agit-il, Laurent répond fièrement que c’est le drapeau des pays des enfants

« Pour moi, aider un enfant aujourd’hui c’est changer son avenir »

Une fois arrivé à destination dans les écoles, il travaille main dans la main avec les équipes locales de Plan International, les responsables de communautés et les professeur·e·s pour organiser des activités avec les enfants, des courses de vélo, pour donner des conférences sur leurs droits et pour distribuer des kits scolaires et/ou sportifs aux élèves. Ce n’est pas tout, sur le terrain, Laurent organise aussi des collectes de fond et réalise des interviews auprès des médias locaux pour véhiculer et défendre les messages de notre ONG en faveur des droits des enfants et de l’égalité entre filles et garçons

Chaque kilomètre parcouru est une nouvelle découverte de paysages incroyables et de rencontres humaines mémorables pour Laurent, il y rencontre « les enfants qui parcourent chaque jour des kilomètres pour se rendre à l’école », « les filles régulièrement victimes de discriminations et privées d’éducation », « les besoins des écoles, mais aussi l’optimisme dans la voix des jeunes », « les sourires dessinés pour des crayons et des cahiers », « l’hospitalité des familles à qui l’on vient en aide et l’espoir de communautés entières ».

Son premier périple à vélo qui remonte à 2012 marque le début d’une longue série d’aventures, car depuis il ne s’est jamais arrêté. Lors de ce premier voyage, à Vancouver au Canada, il remonte au nord jusqu’à l’Arctique avant de redescendre jusqu’à la frontière mexicaine.

Par la suite, Laurent décide de s’aventurer en Amérique Latine, où il effectuera 4 voyages qui lui permettront de sillonner une bonne partie de cette région. Il y rencontre les enfants et les familles bénéficiaires de nos programmes.

Au total, c’est 83 253 km au compteur, 25 pays et 107 écoles visités et 18 000 enfants rencontré·e·s après son voyage en Amérique. 

Cap sur l’Afrique de l’Ouest

Un chiffre rond pour débuter l’aventure africaine, car c’est avec 90 000 km au compteur que notre audacieux cycliste entame son nouveau voyage pour l’Afrique de l’Ouest. 

Un voyage qui représente énormément pour lui : « Un nouveau continent, une nouvelle aventure humaine avec Plan International, de nouvelles cultures, l’histoire d’un continent à apprendre, de nouveaux paysages à découvrir, des peuples à rencontrer, tout est nouveau pour moi et je pars vers l’inconnu », se confie-t-il. 

 

C’est donc, vaillamment, que Laurent se lance dans ce nouveau périple dont la première étape à atteindre est Saint-Louis, une ville située au nord du Sénégal. Pour arriver jusque-là, où l’attendait impatiemment la première équipe de Plan International, notre courageux cycliste a du traversé plus de 10 000 km, plusieurs climats et régions dont certains sont très hostiles, entre désert aride, tempêtes de sable et températures minimales en altitude.

En route vers l’Afrique de l’Ouest depuis le 20 août 2018, voici l’incroyable itinéraire que Laurent a parcouru à vélo pour arriver jusqu’au Sénégal :

20.08.18 Départ de Lille 

24.08.18 Caen : conférence au profit de Plan International 

01.09.18 Rennes : conférence au profit de Plan International

24.08.18 Nantes – 1500 km au compteur depuis Lille – conférence au profit de Plan International 

12.10.18 Andorre, premier col de montagne de 2 400 m d’altitude

20.10.18 Madrid, pause de 1 mois – 5 000 km au compteur – conférences au profit de Plan International

15.11.18 Départ vers le Portugal en ce début d’hiver froid en Europe

25.11.18 Lisbonne

18.12.18 Détroit de Gibraltar – 7 000 km au compteur

21.12.18 Premier pas de Laurent sur le continent africain 

23.12.18 Chefchaouen au Maroc 

02.01.19 Traversée du désert de Rekkam 

08.01.19 Découverte des grandes dunes de Merzouga 

10.01.19 Début de la traversée de l’Atlas en plein hiver à -10°c

24.01.19 Désert du Sahara : Laurent retrouve un peu de chaleur 

La traversée du haut Atlas fut aussi magique qu’extrême pour Laurent, il a beaucoup souffert du froid et s’est épuisé. 

30.01.19 Début de la traversée du Sahara depuis la frontière algérienne 

15.02.19 Entrée dans le Sahara occidental 

06.12.19 Arrivée en Mauritanie, Laurent emprunte le train le plus long du monde vers Atar 

27.02.18 Début de la traversée du Sahara mauritanien vers Nouakschott

13.03.19 À 12h00, avec 12 500 km au compteur, Laurent arrive enfin à Saint-Louis au Sénégal et rejoint la première équipe de Plan International 

Mercredi 13 mars 2019, Laurent est enfin arrivé à Saint-Louis au Sénégal et a été accueilli chaleureusement par notre équipe locale et la Fédération Sénégalaise de Cyclisme.

Un programme chargé attend notre intrépide cycliste qui entame ses actions et visites en faveur des droits des enfants dans plusieurs villes clés du Sénégal. Au-delà du Sénégal, premier pays de la région à être visité, Laurent longera toute la côte de l’Afrique de l’Ouest et traversera la Guinée Bissau, la Guinée, la Sierra Leone, le Liberia, la Côte d’Ivoire, le Ghana, le Togo, le Burkina Faso, le Niger et le Bénin où l’arrivée finale est prévue pour octobre 2019.

Vous l’aurez compris, l’aventure de Laurent Simon aux côtés de Plan International est donc loin d’être finie. Nul doute que son nouveau parcours en Afrique de l’Ouest promet d’être fascinant. 

Rendez-vous dans les prochains jours sur notre site et nos réseaux sociaux pour suivre les dernières aventures de Laurent.

Pour suivre de plus près son parcours, visitez son blog : La petite rose des vents !

Toute l’équipe de Plan International France est extrêmement reconnaissante pour son engagement à nos côtés et au profit des enfants. Un grand merci Laurent ! 

Suivez-nous

Sur instagram