.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col

Les rapports des institutions internationales le montrent, si l’on investit dans l’éducation des filles, on brise le cycle intergénérationnel de la pauvreté. Les filles deviennent alors l’outil de développement le plus efficace pour la société tout entière. C’est la conviction de Plan International.

Eduquer les filles pour briser le cycle de la pauvreté

1 fille sur 4 dans le monde reste privée d’école. Pourtant, instruire une fille pendant 9 ans lui permet de changer son destin et celui de son pays. Chaque année passée sur les bancs de l’école augmente son futur revenu de 10 à 20 %, ce qui participe directement au développement économique de son pays.
Envoyer une fille à l’école, c’est lui donner la possibilité d’acquérir des connaissances qui lui permettront de prétendre à un métier et de construire son avenir.

L’éducation d’une fille est par ailleurs un formidable instrument de lutte contre la pauvreté. Une fille instruite met au monde moins d’enfants car elle connaît les effets néfastes des grossesses précoces et multiples. Sensibilisée à l’importance de l’éducation, elle veille à ce que ses enfants aient une éducation de qualité.

Pour faire évoluer la condition des filles dans le monde, il est nécessaire de sensibiliser les communautés et instances gouvernementales et internationales à l’importance de l’éducation et aux risques du travail infantile ou des mariages et grossesses précoces.

Parallèlement, afin de garder les filles dans le système éducatif, il faut agir sur les problèmes qu’elles peuvent rencontrer en milieu scolaire (violences, harcèlements), ainsi qu’après leur cursus scolaire, pour faciliter leur insertion sur le marché de l’emploi (formations professionnelles).

Les actions de Plan International sur le terrain

L’objectif de Plan International : aider des millions de filles à être scolarisées pour accéder à un avenir meilleur et ainsi sortir du cycle de la pauvreté. Plus de 3 millions de filles sont ainsi accompagnées par Plan International via :

En plus de ses actions sur le terrain, Plan International mène des actions de plaidoyer auprès des gouvernements et autorités locales, amenant des changements significatifs :

Pour sensibiliser l’opinion publique aux barrières à l’éducation des filles et au levier économique que représente leur scolarisation, Plan International, en lien avec l’ONU, a fait reconnaître le 11 octobre la Journée internationale des filles. Cette journée est devenue un moment de mobilisation internationale pour promouvoir les droits des filles, et en particulier leur accès à l’éducation.

Ensemble, changeons l’avenir des filles grâce à l’éducation. 

Suivez-nous

Sur instagram