.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col

Inondations, tremblements de terre, sécheresses… ce sont les catastrophes auxquelles sont confrontés les habitant·e·s de Karonga, au nord du Malawi. Ils et elles doivent régulièrement se réfugier dans les écoles, ce qui coupe la scolarité des enfants et entraine de nombreux échecs et abandons scolaires. Plan International intervient pour maintenir les enfants en sécurité et à l’école.

Éviter la déscolarisation des enfants 

« De nombreux élèves, incapables de se rattraper, ont abandonné l’école. »

Dans la région de Karonga, au nord du Malawi, les habitant·e·s font régulièrement face à des catastrophes naturelles. Sans accès à des solutions d’hébergements, ils et elles n’ont pas d’autres choix que de s’abriter dans les écoles, parfois pendant plusieurs mois. Cela interrompt la scolarité des enfants et quand les écoles ouvrent à nouveaux, les enfants sont souvent incapables de suivre les cours et beaucoup abandonnent leur scolarité. 

école enfant Malawi

Benson Mbewe est directeur d’une des écoles primaires régulièrement utilisées comme abris dans la région : 

« Je suis ici depuis 3 ans. Cette école a été de nombreuses fois un refuge pour les familles touchées par les inondations. Le programme scolaire en a été fortement perturbé. De nombreux élèves, incapables de se rattraper, ont abandonné l’école. Cela a augmenté les mariages précoces car de nombreuses filles qui ne parvenaient pas à suivre leurs cours ont été mariées de force. »

Pour mettre un terme aux fermetures d’école et fournir aux familles un abri sûr en cas d’urgence, Plan International a construit avec les habitant·e·s un abri temporaire dans la cour de l’école. L’abri peut être utilisé par les familles quand elles en ont besoin, sans perturber la scolarité des enfants. 

« Je suis heureux car lors des dernières inondations, les familles touchées ne sont pas allées s’abriter à l’école. Elles ont campé dans l’abri temporaire. Mettre en place cette action a même amélioré les performances de nombreux élèves. Le taux d’abandon scolaire a considérablement diminué », raconte M. Mbewe. 

Apprendre aux enfants à se protéger des catastrophes

Le projet de Sécurité dans les écoles de l’ONG Plan International a été instauré dans 9 écoles primaires de la région de Karonga. 
Nous veillons à ce que les enfants grandissent en toute sécurité et qu’ils aient un accès continu aux installations scolaires, même en cas de catastrophes.

« Nous avons planté 500 arbres autour de notre école. »

Nous avons mis en place des Clubs de prévention des risques en cas de catastrophes. Grâce à cela, nous aidons les enfants à développer des compétences nécessaires à leur sécurité en situation d’urgence.
Les enfants membres des clubs sont formés à la sécurité et aux gestes de premiers secours. Ils et elles mènent ensuite des actions de sensibilisation auprès de leur entourage.  

« Notre club a joué un rôle de premier plan pour diminuer les risques de dégâts en cas de catastrophes. Nous avons planté 500 arbres autour de notre école pour éviter que le vent ne vienne l’endommager », explique Steve, élève membre du club.

Inclure tous les enfants

handicap ecole malawi

« Des rampes ont été installées dans nos salles de classe pour faciliter la vie de nos ami·e·s qui ont un handicap physique. »

Les clubs veillent à respecter l’égalité entre les filles et les garçons et à être inclusifs pour les élèves en situation de handicap.

« Notre club a créé un meilleur environnement pour les enfants handicapés. Dans le passé, les élèves pouvaient se moquer d’eux et les exclure mais aujourd’hui, ils peuvent les aider à s’intégrer grâce à notre formation sur l’éducation inclusive », détaille Diana, une autre élève et membre du club.

L’école est également plus accessible : « Des rampes ont été installées dans nos salles de classe. Nous sommes heureux et heureuses car elles ont vraiment facilité la vie de nos ami·e·s qui ont un handicap physique », poursuit Diana.

Suivez-nous

Sur instagram