.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col

Les adolescentes qui vivent dans des régions pauvres et instables sont les plus exclues et les plus invisibles de la planète. C’est pourquoi à l’occasion de la 72ème session de l’Assemblée Générale des Nations Unies, qui a lieu à New-York du 12 au 25 septembre, Plan International co-organise ce mardi 19 septembre un panel de discussion sur les droits et le potentiel des filles adolescentes dans l’atteinte des Objectifs de Développement Durable (ODD) à horizon 2030, pour libérer leur pouvoir. Suivez le débat sur notre compte Twitter.

Co-parrainée par les gouvernements du Canada, de la France et du Bénin et par le Fonds des Nations Unies pour la population, notre ONG organise un débat autour d’un nouveau modèle de développement nécessaire à la réalisation des droits des filles adolescentes, et plus largement à l’élimination de la pauvreté, la création d’une paix durable et l’atteinte des Objectifs de Développement Durable d’ici 2030. Le Secrétaire d’Etat auprès du Ministre de l’Europe et des Affaires Etrangères, M. Lemoyne participera notamment à ce panel.

Libérer le pouvoir d’une génération pour combattre la pauvreté 

Les adolescentes qui vivent dans des régions pauvres et instables sont parmi les personnes les plus exclues et les plus invisibles de la planète. Elles sont les premières, dans le monde entier, à connaître la pauvreté, la violence et la discrimination, simplement parce qu’elles sont jeunes et femmes. Pourtant, nous savons combien le potentiel des adolescentes est important.

Lorsque leurs droits sont respectés et qu’elles sont éduquées, en bonne santé, protégées et que leur capacité de leadership est renforcée, elles transforment leurs propres vies et celle de toutes les personnes qui les entourent, aidant des nations entières à sortir de la pauvreté.

De nombreuses données démontrent que la réalisation des droits des adolescentes est l’un des meilleurs investissements qui puisse être fait pour vaincre la pauvreté et atteindre l’égalité de genre. En libérant le potentiel des adolescentes, nous pouvons libérer le potentiel de toute une génération.

Demander aux politiques leur engagement en faveur des droits des filles

L’objectif de ce panel est de réaffirmer l’importance fondamentale d’un engagement politique en faveur de la défense des droits des filles et des jeunes femmes à travers le monde, face aux nouveaux défis mondiaux. Il s’agit également de souligner la nécessité d’investir de manière intégrée dans l’éducation, la santé, les droits et la santé sexuelle et reproductive, la protection et l’autonomisation des filles pour permettre un impact global.

Enfin, ce panel permettra de démontrer les résultats d’une approche de développement sensible au genre – qui s’attaque aux racines des inégalités, en travaillant avec les jeunes femmes et les jeunes hommes pour remettre en question et changer les normes sociales liées au genre qui perpétuent la discrimination sous toutes ses formes. 

Suivez-nous

Sur instagram