Dans le monde, les filles ont moins accès que les garçons aux nouvelles technologies. Pour les aider à s’émanciper et lutter contre les stéréotypes, Plan International a mis en place des classes « connectées » dans 7 pays d’Amérique Latine. Jessica, 14 ans, rappelle aux filles que, si elles aiment la technologie, il ne faut pas qu’elle se découragent car ce n’est pas que pour les garçons, leur sexe ne définit pas leur motivation et ce qu’elles peuvent réaliser

« La technologie avance et nous serons bientôt ceux et celles qui font bouger les choses », annonce Jessica, 14 ans, élève en République dominicaine.

Apprendre en s’amusant 

Dans 7 pays d’Amérique latine, comme la République Dominicaine et l’Équateur, Plan International a développé un projet de classes connectées en partenariat avec Samsung.
Les élèves peuvent apprendre en s’amusant et se familiariser avec les nouvelles technologies. Ces classes s’adaptent aux objectifs éducatifs de chaque communauté. 

Grâce à ce projet, Jessica sait déjà ce qu’elle veut faire de sa vie : « Quand, j’aurais 22 ans, je me vois diplômée de l’université et travaillant dans le secteur des nouvelles technologies. » 

daniela apprend sur des tablettes numériques en equateur

« Je peux apprendre davantage et être la meilleure », ajoute fièrement Daniela, 11 ans, en Équateur. « J’aime cette nouvelle façon d’étudier à l’école. » 

Sur les tablettes situées dans les salles de classe, Daniela et ses camarades apprennent par des méthodes ludiques et intègrent des connaissances dans différents domaines. 
Pour faire ses recherches, Daniela surfe sur Internet et utilise un téléphone pour chercher ce dont elle a besoin.

Elle est enthousiaste et souhaite partager ce qu’elle apprend aux autres enfants : « Ils vont être impressionnés et vont étudier et apprendre ».

Aider les filles à prendre leur place 

L’autre objectif de ce projet est de réduire les inégalités d’accès des filles aux nouvelles technologies et de briser les stéréotypes.  

En effet, les filles ne sont pas assez représentées dans le secteur des sciences et des nouvelles technologies. 

jessica étudie les nouvelles technologies en république dominicaine

Pour Jessica, le soutien de sa famille a été essentiel : « Ma famille est avec moi à 100 %, elle me soutient moralement et financièrement. Mon frère m’a beaucoup aidé car il étudie l’informatique à l’école. Si j’avais des questions, il m’expliquait. »

Jessica veut encourager les autres filles à réaliser leurs rêves : « Aux filles de mon âge, si vous aimez la technologie, ne vous découragez pas. Ce n’est pas que pour les garçons. Votre sexe ne définit pas votre motivation et ce que vous pouvez réaliser. »

Suivez-nous

Sur instagram