Fermer

Urgence : crise alimentaire mondiale

Je fais un don
Fermer

Urgence : crise alimentaire mondiale

Je fais un don
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col

L’égalité de genre, l’accès à l’éducation, l’environnement, constituent autant de luttes portées par des jeunes figures inspirantes médiatiques, telles que Malala Yousafzai et Greta Thunberg. Hormis ces quelques rôles modèles notoires, un grand nombre de jeunes anonymes militent au quotidien dans leur pays pour changer le monde. Le film Bigger than us, dont l’ONG Plan International France est partenaire, vient à leur rencontre.

Produit par Marion Cotillard et par Denis Carot, Bigger than us est le deuxième documentaire réalisé par l’écrivaine et journaliste Flore Vasseur. Ce film brosse le portrait de 7 jeunes de 18 à 25 ans au Malawi, au Liban, au Brésil, aux USA, en Grèce, en Indonésie et en Ouganda, qui luttent pour les droits des filles, pour l’accès à l’éducation, pour la justice sociale et pour le climat. 

L’ONG Plan International France est très fière d’être partenaire de ce film et de soutenir l’activisme et la participation civique des jeunes dans le monde. Cet engagement leur permet d’acquérir des compétences, de s’émanciper et de développer leurs ambitions et leur leadership.

Découvrez en salle le 22 septembre les portraits inspirants de Melati, Rene, Memory, Winnie, Xiuhtezcatl, Mohamad et Mary, qui luttent à leur échelle pour un monde plus juste et qui donnent envie de s’engager.

Ciné-débat 

L’ONG Plan International France a participé, le 24 novembre 2021, à une séance débat organisée au cinéma Le Brady à Paris. La réalisatrice Flore Vasseur, le producteur Denis Carot, la co-productrice Marion Cotillard et Memory Vanessa Banda, jeune activiste du Malawi et protagoniste du film, ont témoigné, face un public ému, de leur combat contre les violences de genre.

« Je suis impressionnée par la flamme d’indignation qui anime Memory et du combat qu’elle porte au Malawi pour défendre les droits des filles et des adolescentes ! », affirme Marion Cotillard en introduction de la soirée.

Photo du ciné débat Depuis 2007, Memory lutte contre la pratique des mariages d’enfants dans son pays. Grâce à ses actions menées avec Plan International et d’autres activistes, la constitution du Malawi interdit aujourd’hui le mariage d’enfants. 

« 97% des filles guinéennes sont mutilées : c’est une privation d’un droit fondamental ! », témoigne à son tour Hadja Idrissa Bah, présidente du Club des jeunes filles leaders de Guinée et partenaire de Plan International.

Hadja, qui se bat contre les mutilations génitales féminines et contre les mariages d’enfants depuis qu’elle a 13 ans, rappelle que le combat contre les violences de genre reste fondamental.

À la question « Comment ne pas se décourager et continuer à militer ? » posée par une jeune depuis la salle, Memory répond : « Célébrer les petites victoires et avancer ensemble ! ». Le combat pour l’égalité entre les filles et les garçons continue : ensemble, protégeons les droits des filles et des adolescentes.  

 

 


 

Suivez-nous

Sur instagram