.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col

Dans une classe maternelle d’un village de montagne près d’Ainaro, rien ne peut distraire Jaimito, 5 ans, du livre aux couleurs vives dans lequel il est plongé. Il explique qu’il aime tellement ce qu’il fait à l’école que, parfois, il écrit sur son bras les mots qu’il vient d’apprendre pour les montrer à ses frères et sœurs !

L’importance de l’éducation préscolaire 

enfant ecole timor leste

Selon une étude menée en 2013 par le Ministère de l’éducation du Timor Leste, seulement 1 enfant sur 10 dans le pays est inscrit·e dans une école maternelle, et celles et ceux des villages des régions montagneuses sont souvent oublié·e·s. 

Le Timor-Leste, ou Timor Oriental, est un pays d’Asie du sud-est occupant la moitié de l’île de Timor, une île de l’archipel indonésien. Le pays est assez montagneux, le point culminant, le mont Tatamailau (2 963 m), se situe non loin d’Ainaro.

« J’ai vu de trop nombreux enfants trainer dans les villages car ils n’avaient pas la possibilité d’aller à l’école. »

Les communautés réculées qui y habitent manquent souvent de matériel et de financement pour construire des écoles, notamment des écoles maternelles. Pourtant, les premières années de la vie d’un enfant sont cruciales pour son développement linguistique, intellectuel, affectif, neurologique et cérébral, ainsi que pour le développement de ses capacités communicationnelles et sociales.

Le bonheur pour Jaimito et ses parents

Jaimito, lui, a eu la chance que sa communauté ait construit une école maternelle avec le soutien technique de Plan International au Timor Leste et le financement de Hirose Tusyo Inc. Elle vient d’être inaugurée par Wilson, le chef du village.

« J’ai parcouru la région et j’ai vu de trop nombreux enfants trainer dans les villages car ils n’avaient pas la possibilité d’aller à l’école », explique Wilson

ecole maternelle timor leste

Le bâtiment, multicolore, peut accueillir 24 enfants qui commence à apprendre à lire et à écrire, et ont à disposition des livres et des jouets dans un bâtiment propre et aéré. Il y a aussi des toilettes, incitant les enfants à avoir une bonne hygiène et ainsi à se protéger de maladies qui pourraient nuire à leur développement.

L’équipe d’enseignement est composée de 2 jeunes professeurs enthousiastes, qui, aujourd’hui, ont invité les parents de Jaimito et de ses camarades de classe à assister à une leçon. Les parents semblent si heureux et fiers !

L’engagement de la communauté soutenue par Plan International

« Il est de notre responsabilité de prendre soin de ce centre et de donner à nos enfants la possibilité d’apprendre et d’explorer leur enfance », explique Leonito, un parent.

Avec l’engagement de leur communauté, des élèves comme Jaimito ont maintenant accès à l’éducation et au soutien qui leur auraient autrement manqué – et des milliers d’autres enfants de son village suivront son exemple.

 

Suivez-nous

Sur instagram