.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col

PAREC : promotion de l’éducation au collège

Chiffres clés

53,5%

de la population vit en dessous du seuil de pauvreté national.

60%

de la population a moins de 25 ans.

Seulement 42%

des filles âgées de 12 à 15 ans terminent le collège.

Contexte

Malgré des avancées économiques, la société togolaise est marquée par la pauvreté et de très fortes inégalités de revenu.

Depuis une décennie, les efforts consacrés au développement de l’éducation portent sur l’enseignement primaire. La suppression des frais de scolarité en 2008 a augmenté le nombre d’élèves : plus de 556 612 élèves ont été accueillis dans les collèges.

Mais les infrastructures et les équipements déficients ainsi que le manque d’enseignant·e·s rendent les conditions d’apprentissage difficiles et ne permettent pas de dispenser un enseignement de qualité.

L’accès et le maintien au collège restent marqués par des disparités de genre importantes. Le travail domestique, en particulier des filles, ou encore les difficultés financières pour supporter les coûts de l’éducation des enfants, conduisent souvent les familles à retirer les filles de l’école au profit des garçons.

Objectifs

Développer la scolarisation au collège et améliorer les résultats ainsi que l’orientation des élèves, en particulier des filles.

Améliorer les capacités et les conditions d’accueil à l’école par la mise en place d’infrastructures et d’équipements adéquates.

Promouvoir la lutte contre les violences et l’égalité filles-garçons.

Contribuer à la défense de l’émancipation des filles et de l’égalité de filles-garçons dans un environnement protecteur à travers la pratique sportive des filles.

Activité et résultats attendus

INFRASTRUCTURES ET EQUIPEMENTS

  • Construction de salles de classe, blocs pédagogiques et toilettes dans 46 collèges.
  • Réalisation de forages pour l’accès à l’eau dans les collèges qui n’en disposent pas.
  • Accompagnement des petites infrastructures pour répondre à leurs besoins spécifiques : installation de panneaux solaires, rampes d’accès, aménagement des sites et des aires de jeu, équipements sportifs, etc.

SENSIBILISATION

  • Formation des enseignant·e·s sur les violences de genre en milieu scolaire.
  • Organisation de séances de sensibilisation des élèves sur la non-violence, le genre, les grossesses précoces et la masculinité positive.
  • Célébration des journées spéciales (Journée de l’Enfant Africain, Journée internationale des filles, Journée de l’enseignant, Semaine mondiale d’action en faveur de l’éducation).
  • Sensibilisation des parents, des enseignant·e·s, des filles et des garçons à la gestion des menstruations.

Résultats

  • 34 719 élèves âgée·s de 10 à 16 ans réparti·e·s dans 87 collèges participent au projet.
  • 748 enseignante·s sont mobilisé·e·s dans le projet.
  • Les élèves de 30 collèges bénéficient d’une meilleure orientation scolaire.

Bailleurs

Suivez-nous

Sur instagram