Dans le monde, les filles et les femmes sont les plus confrontées aux discriminations et aux violations de leurs droits fondamentaux.

Parce que nous sommes persuadé∙e∙s que faire valoir les droits des femmes commence par faire respecter les droits des filles, l’ONG Plan International France agit depuis près de 30 ans pour l’émancipation des filles à travers le monde.

Quelques chiffres

Toutes les 2 secondes

une fille est mariée avant ses 18 ans.

1 femme sur 3

dans le monde, a déjà subi des violences sexistes ou sexuelles.

200 millions

de filles et de femmes sont excisées dans le monde.

132 millions

de filles ne sont pas scolarisées dans le monde.

Les violences commencent dès le plus jeune âge

A travers le monde, les droits des femmes sont bafoués et les droits des filles sont encore invisibilisés. Pourtant, les violences sexistes et sexuelles commencent dès l’enfance et les filles sont confrontées très jeunes aux discriminations et au sexisme.

Mutilations génitales féminines, exploitation, mariages forcés, grossesses précoces, déscolarisation, travail infantile…toutes ces violences, exacerbées en temps de crises, violent les droits des filles et les privent de leur vie et de leur avenir.

En effet, les inégalités entre les filles et les garçons se perpétuent à l’âge adulte entre les femmes et les hommes. Eradiquer les violences envers les filles et faire respecter leurs droits aujourd’hui demeurent la seule clé pour un changement durable dans la vie des femmes.

Accompagner une fille aujourd’hui, c’est soutenir une femme demain !

L’éducation, un levier puissant pour l’égalité

A travers le monde, 132 millions de filles, entre 6 et 17 ans, ne sont pas scolarisées. Parce qu’elles naissent filles, elles ne bénéficient pas des mêmes droits que les garçons ni du même accès à l’éducation.

Pourtant, l’éducation est l’un des meilleurs leviers pour atteindre l’égalité ! Elle permet de déconstruire les stéréotypes de genre et de remettre en question les inégalités de pouvoir.

L’implication de tous∙tes est essentielle dans la lutte pour l’égalité mais nécessite pour cela d’en comprendre les enjeux. Cela passe notamment par une éducation contre le sexisme, contre les stéréotypes de genre et contre toutes autres formes de violences.

Plus l’égalité de genre est encouragée à travers l’éducation et plus le niveau d’éducation s’élève, plus les violences de genre telles que les mariages d’enfant et les grossesses précoces diminuent.

Suivez-nous

Sur Instagram