.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col
.col

Pour commencer cette nouvelle année 2019, nous avons souhaité revenir sur une année riche de combats pour défendre les droits des enfants et l’égalité entre les filles et les garçons.
Découvrez les 12 histoires qui ont marqué l’année 2018.

Janvier : une nouvelle école au Bénin grâce au parrainage

Dans la communauté de Bohicon, au Bénin, une tempête avait détruit le toit de l’école. Il était impossible pour les enfants d’aller en classe. Grâce aux dons de parrainage, Plan International a pu reconstruire une nouvelle école pour les enfants !

Février : Farah et Djiba luttent contre l’excision en Guinée

La Guinée est le 2e pays le plus touché par l’excision dans le monde : 97 % des femmes de 15 à 49 ans y sont excisées. 
Finda Iffono et Fara Djiba Kamano militent aux côtés de Plan International pour l’abolition de cette pratique en Guinée. 
En février 2018, ils étaient à Paris pour parler de leur combat et de nos actions. 

Mars : #MaJournéeDeLaFemme ? Le jour où j’ai eu mon premier salaire en Inde

Komal a 19 ans et vit à New Delhi avec sa famille. Grâce à la formation qu’elle a reçue de Plan International, son rêve de travailler est devenu réalité. 
Elle réalise la chance qu’elle a de pouvoir créer son propre avenir. 
Pourtant, elle et ses parents ont reçu des pressions de leur entourage qui voulait qu’elle reste à la maison, au lieu de travailler pour s’émanciper. 

Avril : mettre fin au harcèlement de rue en Egypte

En Egypte, 99 % des filles et des femmes ont été victimes de harcèlement sexuel dans la rue (ONU).

Soaad a 14 ans. Tous les jours, elle risque de se faire harceler sexuellement sur le chemin de l’école.
Pour éviter cela, ses parents sont tentés de la forcer à rester à la maison.
Plan International se bat pour que les filles aillent à l’école et soient en sécurité !

Mai : la communauté internationale se mobilise pour Noura Hussein

#JusticeForNoura – Noura Hussein, une soudanaise de 19 ans, mariée de force, a été condamnée à mort pour avoir tué son mari qui la violait. 
L’ONU, des ONGs, des personnalités et des milliers d’anonymes se sont mobilisés contre cette condamnation. En peu de temps, une pétition en ligne a reçu plus d’1,6 millions de signatures. 
En juin, la peine de mort de Noura Hussein est commuée en une condamnation à 5 ans d’emprisonnement et une amende de 337 500 livres soudanaises (16 000 euros). 
Plan International salue l’annulation de la condamnation à mort mais exhorte le gouvernement du Soudan de protéger les filles, qui comme Noura, risquent d’être mariées de force et abusées sexuellement.

Juin : après le typhon meurtrier, la nouvelle vie de Réane aux Philippines 

En novembre 2013, tout bascule pour Réane, 12 ans. 
Le typhon Haiyan, l’un des plus violents jamais enregistrés, rase sa maison et son village aux Philippines. 
5 ans plus tard, grâce au parrainage et à l’intervention de Plan International, Réane a reconstruit sa vie. 

Retour de Clara Dumard qui a bravé le Grand Nord au profit des droits des filles !

Juillet : une traversée légendaire à la voile pour les droits des filles

À 24 ans seulement, Clara Dumard s’engage aux côtés de notre ONG. L’été dernier, elle a osé une traversée exceptionnelle à la voile dans l’océan Arctique jusqu’en Alaska en 5 semaines. 
Nous remercions cette jeune navigatrice d’avoir bravé le grand nord pour les droits des filles ! 

Août : parrainer l’avenir des enfants du Cameroun

Au Cameroun, nous aidons les communautés à sortir de la pauvreté grâce au parrainage. 
Écoles, points d’eau, latrines… Les enfants vous racontent tout ce que nos actions ont apporté à leur communauté.

Septembre : en Equateur, Erika lutte contre les grossesses précoces

A 14 ans, une des amies d’Erika, en Equateur, est tombée enceinte, a été battue et a dû renoncer à ses rêves. 
Choquée, Erika s’est tout de suite impliquée dans la lutte contre les grossesses précoces et pour les droits des filles.

Aujourd’hui, avec Plan International, elle dispense des formations sur les causes et conséquences des grossesses chez les adolescentes. 

Octobre : des centaines de célébrités se mobilisent à l’occasion de la Journée internationale des filles

Une centaine de célébrités et plusieurs milliers de femmes ont répondu à l’appel de Plan International en France sur les réseaux sociaux pour la Journée Internationale des filles le 11. 

Grâce à ce mouvement solidaire, des centaines de filles dans le monde vont avoir un meilleur accès à l’éducation et leur vie va changer. 

Novembre : une fille de 17 ans est vendue en mariage sur Facebook

Plan International dénonce la vente aux enchères et le mariage forcé sur Facebook d’une fille de 17 ans. 
Nous appelons le gouvernement du Soudan du Sud à enquêter sur cette affaire et à faire respecter la loi du pays qui interdit pourtant les mariages d’enfants.

Décembre : Plan International vient en aide aux victimes du tsunami en Indonésie

Samedi 22 décembre, un violent tsunami a frappé les côtes ouest de l’Indonésie. La catastrophe a fait plus de 400 morts et les populations rescapées demeurent particulièrement vulnérables. Les enfants risquaient d’être les plus touché·e·s.
L’ONG Plan International s’est immédiatement mobilisée et a envoyé une équipe sur place pour répondre à leurs besoins.

Toutes ces actions seraient impossibles sans le soutien précieux de nos bénévoles, nos donateurs et donatrices et nos sympathisant·e·s.
Un grand merci à toutes et à tous ! 

Pour nous aider à continuer de défendre les droits des enfants en 2019, faites partie du plan, faites un don.

Suivez-nous

Sur instagram